uefa psg

Fair-play financier : le PSG relaxé, le point complet sur la conclusion de l’enquête

L’UEFA a rendu son verdict concernant l’enquête visant le PSG dans le cadre du fair-play financier. Après plus de huit mois d’investigation, le club de la capitale est désormais libéré même s’il faudra faire attention aux dépenses. Le point complet.

Le feuilleton fair-play financier a enfin trouvé son épilogue ce mercredi 13 juin. Plusieurs clubs européens, dont le PSG, étaient visés par une enquête de la part de l’UEFA. Le club de la capitale a plutôt réussi ses examens auprès de l’ICFC et ne sera pas contraint durant ce mercato estival. En effet, le gendarme du football européen a décidé de ne pas sanctionner les rouge et bleu comme cela avait été le cas en 2014 notamment.

L’objet de l’enquête portait non pas sur les comptes du PSG (ndlr ces derniers sont parfaitement conformes) mais sur les contrats de sponsoring signés avec QTA. Les contrats ont été surévalués par le club de la capitale c’est pourquoi l’ICFC a scruté à plusieurs reprise ces accords. Jean-Claude Blanc, Nasser Al-Khelaifi et la direction parisienne ont fourni les garanties nécessaires et cela a rassuré les membres de l’ICFC.




Ainsi, le PSG pourra recruter cet été sereinement même s’il faudra toutefois arriver à l’équilibre financier (ndlr les dirigeants devront trouver 40 millions d’euros et non 60 millions d’euros comme cela avait été évoqué
dernièrement). En effet, d’après Loïc Tanzic, journaliste RMC très bien informé, le PSG n’aurait « que » 40, millions d’euros à trouver avant le 30 juin.

La vente de Gonçalo Guedes (ndlr Valence souhaite le conserver le joueur portugais souhaite rester en Espagne) devrait permettre de mettre le PSG dans une position confortable et ainsi de se lancer pleinement sur le mercato estival qui s’annonce animé notamment avec l’arrivée de Thomas Tuchel.

Comments

comments