antero henrique psg

PSG : Henrique met une grosse pression sur l’arbitre avant Madrid

Le PSG dispute le match le plus important de sa saison mardi soir face au Real Madrid. Antero Henrique est sorti du silence avant ce grand rendez-vous.

Régulièrement victime d’erreurs d’arbitrage en LIgue des Champions, le PSG a décidé de réagir juste avant le match retour face aux hommes de Zinédine Zidane.

Dans un entretien accordé à l’Equipe, Antero Henrique n’y est pas allé pas quatre chemins. En effet, le directeur sportif du club francilien a mis la pression sur l’UEfA En réclamant un arbitrage de qualité :

“ Si vous me demandez ce qui va se passer, ça dépend de beaucoup de paramètres. Regardez le match à Madrid. Ce n’était pas seulement les joueurs contre les joueurs. Il y a eu beaucoup d’influences de l’extérieur et qui sont éloignées de la vérité du match. (Ilfait allusion à l’arbitrage.) Je ne veux pas en rajouter car je ne veux pas qu’on prenne ça comme une excuse. Mais tout le monde l’a senti. Pour moi, c’est un manque de respect pour Paris, pour la France. On dit que, sur la saison, les décisions d’arbitrage s’équilibrent… Ce n’est pas seulement ce match, la saison dernière c’était la même chose (lors de la défaite 1-6 à Barcelone, émaillée de plusieurs décisions défavorables).C’est une question importante : pourquoi cela arrive ? Pourquoi autant de fois ? Avant la rencontre, tout le monde disait : c’est le match de la saison. Alors on a besoin d’un des meilleurs arbitres. Là, on a un arbitre de quarante-quatre ans, sans grande expérience (l’Italien M. Rocchi, à l’aller).Il suffit de regarder les CV. Comment faire pour peser davantage ? On veut avoir un arbitrage d’un niveau exceptionnel puisque les deux équipes sont d’un niveau exceptionnel. C’est simplement ça qu’on demande. Je m’interroge si les arbitres sont correctement préparés pour travailler au niveau actuel, qui est très élevé. Les gens parlent de beaucoup de choses, de nos capacités, mais au final qu’est-ce qui fait la différence ? Je constate que ça nous est arrivé deux fois… “

Comments

comments