Fin de saison est synonyme d’échéances pour le Paris-SG. Même si ce n’est pas le cas au football masculin, ça l’est dans le reste des sections du club, toutes en lice dans les différentes compétitions européennes.

Un doublé championnat & Youth League pour nos titis

La section U19 du Paris-Saint-Germain regroupe de nombreux talents (X.Simons, Michut, Kari pour ne citer qu’eux). L’équipe entraîné par Zoumana Camara peut réaliser un grand coup cette année : les jeunes du centre de formation sont en lice en Championnat de France U19 et en Youth League.

Le championnat est bien engagé pour les jeunes parisiens puisqu’ils sont actuellement premiers de leur groupe. Oui en effet on parle ici de groupe : pour les U19, le championnat de France regroupe différentes poules qui verront les deux premiers se qualifier pour les quarts de finale du championnat. La qualification est donc quasiment assurée avec déjà 15 victoires sur les 18 matchs joués. L’objectif est donc de les voir soulever le trophée de champion de France pour la quatrième fois depuis 2010. Pour le moment, il leur reste encore huit matchs à jouer avant de les retrouver enfin pour les quarts de finale le 22 mai.

En Europe, les titis ont récemment écarté Séville en huitième de finale (2-0, 1 mars) et devront maintenant se frotter au club autrichien, le RB Salzburg. Lorsqu’on voit les performances des autrichiens en ligue des champions portés par une jeunesse fougueuse, on peut penser que le match ne sera pas si simple surtout sans Simons, suspendu. Mais Papus a les cartes en main pour faire déjouer le club autrichien : depuis le début de la saison il applique une physionomie de jeu plaisante et portée sur l’attaque. En cas de victoire lors de ce quart de finale le 15 mars au Camp des Loges, l’équipe -19 de la capitale sera alors qualifiée pour le Final 4 qui se tiendra à Nyon (Suisse) entre le 22 et le 25 avril. La dernière fois que les titis ont réalisé cette performance, l’équipe composée de Nkunku, Ikoné, Edouard, Ballo-Touré et pleins d’autres pépites parisiennes s’était inclinée en finale face au Chelsea de Mount (1-2, 2016).

Le seul échec de la saison est pour le moment la Gambardella avec une défaite en seizième de finale contre Le Havre (1-0, 30 janvier). C’est dommage pour cette coupe que le PSG n’a remporté qu’une seule fois (1991) mais la fin de saison est tout de même alléchante avec un nouveau titre de champion de France ainsi qu’un premier trophée européen à aller chercher.

Résumé :

  • Championnat de France U19 : en attente des quarts de finale
  •  Youth League : qualifié en quart de finale contre le RB Salzburg
  •  Coupe Gambardella : éliminé en seizième de finale par Le Havre

Des féminines en lice dans toutes les compétitions

Malgré un contexte particulier cette année (Affaire Hamraoui), les joueuses du PSG ont la possibilité de ramasser différents trophées encore une fois.

La section féminine vient tout juste d’acquérir sa qualification en demi finale de Coupe de France, la compétition qui pour le moment tend le plus les bras au PSG. Après avoir surpassées l’OL, double tenante du titre (3-0, 29 janvier), puis Montpellier (1-3, 5 mars), les joueuses rouges et bleu vont maintenant devoir écarter Fleury 91 pour se hisser en finale. Si les parisiennes ressortaient victorieuses de ce derby francilien le 27 mars, leur adversaire serait l’équipe la plus faible affronté de tout le parcours : il s’agirait de Nantes ou Yzeure, deux pensionnaires de deuxième division. Le PSG est donc le grandissime favori de cette Coupe de France dont la finale se jouera le 14 mai.

D’un point de vu national, les parisiennes restent positionnées pour une deuxième victoire en championnat mais elles n’ont plus vraiment leur destin entre leurs mains. La défaite 6-1 contre les lyonnaises, favorites en Championnat de France, lors de la phase aller complique cette tâche : depuis le début de saison les lyonnaises restent sur un bilan de 100 % de victoires. D’ici le match retour en avant dernière journée de championnat, le 28 mai, les parisiennes devront affronter d’autres bonnes équipes de D1 Arkéma : Montpellier dès ce week-end ou encore le Paris FC. L’objectif est de perdre zéro point pour garder espoir avant le 28 mai.

Un autre trophée est toujours accessible ; la Ligue des Champions. Le PSG devra battre l’équipe du Bayern Munich en quart de finale pour accéder au tour suivant. Le Bayern était l’un des pires tirages, si ce n’est le pire pour ces quarts de finale. Les matchs se joueront avec seulement une semaine d’intervalle à la fin du mois de mars : le 22 en Allemagne et le 30 mars à Paris, au Parc des Princes. Si les joueuses d’Ollé-Nicolle venait à passer, elles rencontreraient la Juventus ou bien… les Lyonnaises en demi finale.

Comment ne pas s’estimer heureux de les savoir en lice partout : tout reste à faire mais les parisiennes sont bien placées et comme chez les jeunes, la fin de saison peut être folle.

Résumé :

  •  D1 Arkéma : deuxième derrière l’OL, objectif tout gagner pour rêver encore
  •  Ligue des Champions : quart de finale contre le Bayern
  •  Coupe de France : demi-finale contre Fleury 91

Un championnat sans défaite pour nos handballeurs ?

Pour le moment les coéquipiers de Nikola Karabatic restent sur 19 victoires sur 19 matchs en D1. Le championnat plié si vite laissera les parisiens se concentrer d’avantages sur la possibilité de ramener deux autres trophées supplémentaires à la porte de Saint-Cloud : la Ligue des Champions et la Coupe de France.

Comme au football, depuis que le Qatar s’occupe de la sanction handball il est rare de voir le championnat de France leur échapper (seulement 1 fois en 2014 au profit de Dunkerque). Cette année encore la suprématie continue tant cela semble facile pour les Parisiens. Il reste pas mal de belles affiches à disputer comme par exemple Nantes, Aix ou bien Montpellier qui se joueront tous à Paris. Quoi de mieux que de préparer ses futurs rendez-vous européen qu’en affrontant ce qui se fait de mieux en France derrière le PSG.

En Europe la phase de poule se termine ce jeudi 10 mars avec un choc extrêmement important pour les Parisiens. Même si l’équipe est déjà assuré de passer la phase de poule, sa place au classement n’est pas déterminée. En cas de victoire ce jeudi contre Vezprem, les Parisiens seront assurés de terminer dans les deux premiers et donc directement qualifiés en quart de finale de coupe d’Europe (11 et 19 mai). En cas de défaite, cela dépendra du résultat de Barcelone, mais les joueurs du PSG pourraient finalement terminer troisième et donc devoir passer par les huitièmes de finale. Une victoire jeudi permettrait alors de moins fatiguer les joueurs : la majorité ont déjà joué à peu près 40 matchs depuis septembre. Coubertin sera sûrement enflammé jeudi soir, comme les soirs d’Europe, par un public composé de connaisseurs mais aussi d’ultras membre du Collectif Ultras Paris. Le PSG Handball est sûrement la section la plus proche de la victoire européenne avec déjà de nombreuses participations au Final 4 et cette année encore l’objectif est de décrocher le Graal à Cologne le 19 juin.

Une autre finale reste atteignable puisque les joueurs parisiens feront leur entrée en Coupe de France le 21 avril pour les quarts de finale. Un seul objectif affirmer leur hégémonie sur le plan national et soulever ce trophée à l’Accor Arena de Paris en fin de saison. Une suprématie qui est moins affirmer sur les coupes nationales : le PSG s’est incliné contre Chambéry en demi-finale de Coupe de la Ligue (28-29, 18 décembre 2021). Une défaite qui pourrait motiver les parisiens à aller chercher une deuxième Coupe de France d’affilée.

Cette fin de saison sera la dernière pour de nombreux nombreux joueurs sous le maillot parisien : Mikkel Hansen, Nedim Remili, Benoît Kounkoud , Vincent Gérard et Yann Genty. Une page va se tourner avec un effectif qui se renouvellera la saison prochaine mais les joueurs ne voudront pas avoir de regrets. Un premier titre européen pour le PSG Handball reste donc l’objectif pour cette fin de saison.

Résumé :

  •  D1 : champion
  •  Ligue des Champions : 1/8ème ou 1/4 de finale en fonction du résultat de ce jeudi
  •  Coupe de France : entrée en quart de finale
  •  Coupe de la Ligue : défaite en demi final contre Chambéry

Le PSG va encore continuer son chemin vers un titre européen cette année dans les différentes sections. La fin de saison peut être grandiose mais attention à la déception qui est encore possible. Nos yeux seront rivés sur le Paris-SG mais quoi qu’il arrive en cette fin de saison, le cœur des supporters battra toujours rouge et bleu.