Destin mouvementé pour le couteau suisse du club de la capitale. Antero Henrique a quitté le navire PSG en 2019, en toute discrétion, suite au retour très médiatisé de l’ancien directeur sportif, Leonardo. Vraisemblablement, il est redevenu un homme fort du board du club francilien en intervenant sur des dossiers à enjeux. 

De bons liens avec Doha

En effet, même s’il ne faisait plus partie de la direction parisienne, le portugais se trouvait toujours plus ou moins proche du club. Comme le rapporte le quotidien L’Equipe, il reste apprécié par Nasser Al-Khelaïfi ainsi que l’émir du Qatar. Même s’il occupait un poste de directeur sportif de la Ligue du Qatar depuis Mars 2022, Antero Henrique pouvait être sondé au sujet de certains projets stratégiques au PSG. Il a également œuvré à la finalisation de certaines arrivées comme celle de Nuno Mendes ou Danilo Pereira.

Une grande habilité pour négocier …

L’ancien directeur sportif de Porto a joué un rôle important pour la signature du nouveau contrat de Kylian Mbappé. Ses liens tissés avec l’entourage du joueur ont permis de reprendre la main mise sur les négociations, qui semblaient être perturbées et au poids mort face aux tensions remarquées avec Leonardo. Concernant les arrivées de Vitinha et Renato Sanches, le Portugais a aussi ajouter son grain de sel. Suite au premier contact du célèbre agent Jorge Mendes et au refus d’Olivier Letang, les négociations pour Renato Sanches semblaient être au ralenti. Encore une fois, Antero Henrique a su se montrer convaincant. Toujours selon L’Equipe, il se serait déplacé dans le Nord.

La raison ? Booster la finalisation en étant force de proposition. Par exemple, il a tenté d’inclure Thierno Baldé dans le deal. Ce que Lille a refusé. Antero a aussi essayé de mettre en place une option d’achat obligatoire de 16 millions d’euros, ce que le LOSC a aussi refusé.

… Mais aussi pour vendre !

Luis Campos a établi une liste de joueurs à vendre, ce n’est plus un secret. Pour se faire, le conseiller sportif compte également sur Antero Henrique. Pour le moment, l’exercice est plutôt bien réalisé puisque nous pouvons compter, à ce jour 3 ventes : Arnaud Kalimuendo à Rennes pour 25M€, Alphone Areola à West Ham pour 12M€, Marcin Bulka chez les Niçois pour 2M€ et enfin Thierno Baldé à l’ESTAC. Côté prêt, Georginio Wijnaldum et Colin Dagba ont été respectivement prêtés à l’AS Roma et à Strasbourg.


Actuellement, le chemin est sans embûche : un recrutement de qualité, des ventes concrétisés (ou presque). En outre, Antero Henrique travaille sur des partenariats avec des clubs satellites afin de développer les jeunes talents parisiens.