Depuis mercredi soir, juste après la victoire du PSG face à Strasbourg (4-0), Thomas Tuchel n’est plus l’entraîneur du Paris Saint-Germain. Une décision soudaine, à laquelle il ne s’attendait pas du tout. De son côté, Leonardo avait préparé son coup depuis plusieurs semaines. 




Mercredi soir, quelques minutes seulement après l’écrasante victoire du PSG face à Strasbourg, Thomas Tuchel se rend, comme à son habitude, en conférence de presse. Et c’est un entraîneur satisfait de la prestation de ses joueurs qui se dresse face aux journalisteq. De toute évidence, le technicien allemand ne s’attendait pas à être licencié ce soir-là. D’ailleurs, face à la presse, il déclare même ses voeux pour l’année prochaine et son souhait d’avoir un effectif moins touché par les blessures. C’est dire à quel point Thomas Tuchel a du tomber de haut…

Quelques secondes après avoir quitté la salle de conférence de presse, l’entraîneur parisien est rattrapé dans les couloirs par son directeur sportif, Leonardo. A cet instant précis, le Parc des Princes est presque totalement vide. Les joueurs ont, pour la plupart, déjà quitté le stade. C’est donc par la voix de Leonardo que Thomas Tuchel apprend, à sa grande surprise, qu’il n’est plus l’entraîneur du PSG. Une déclaration confirmée par l’un des proches du technicien allemand dans les colonnes de L’Équipe :

« Leo lui a dit que le temps était venu de se séparer, que ce n’était pas lié à un motif en particulier mais que c’était une accumulation de choses et que c’était une décision du club ».

Le quotidien sportif rapporte également que le ton serait monté entre les deux hommes, Tuchel n’acceptant pas la décision de Leonardo. Pendant près d’une heure, les deux hommes vont échanger avant que, tard dans la nuit, l’entraîneur allemand ne se rende finalement au Camp des Loges pour y récupérer ses affaires. A ce jour, l’officialisation n’a pas encore été prononcée par le club pour des raisons juridiques. Mais dans quelques heures, le PSG va officiellement annoncer le licenciement de son entraineur et l’intronisation de Mauricio Pochettino, son successeur.

 

Crédit image : AFP.