Comme annoncé hier soir par le PSG, Leonardo s’est exprimé ce matin sur les médias du club en répondant aux questions des supporters. Tuchel, Mercato, ambitions, objectifs, Thiago Silva, Cavani… Morceaux choisis !




C’est dans l’enceinte du Parc des Princes que Leonardo a pu répondre à diverses questions envoyées en direct par les supporters et relayées par Ambre Godillon. Dès l’entame de cet entretien, Leonardo réclame des questions difficiles et s’engage à y répondre.

Pour commencer, alors qu’il est interrogé sur les blessures à répétition rencontrées par le club, Leonardo se justifie : « le club n’est pas le seul concerné par les blessures » ( Ansu Fati ou encore Joshua Kimmich notamment cités). Il rappelle ensuite le calendrier infernal réservé aux parisiens depuis la fin du premier confinement, entre la reprise après 4 mois d’arrêt, les finales nationales, le final 8, le début de la nouvelle saison et en plus les sélections nationales. Il constate aussi que les « nouveaux ne sont pas blessés car ils ont pu avoir une autre préparation ».

Ensuite, concernant les prolongations, Leonardo fait le point : « on a engagé des discussions pour le prolongations que l’on envisage », en citant Mbappé et Neymar ; mais aussi Di Maria, Bernat qui sont en fin de contrat à la fin de la saison, tout comme Draxler, même s’il avoue que sa situation est différente. Des discussions sont aussi engagées pour les jeunes, et « elles vont s’intensifier dans les prochaines semaines ». Il a rappelé la difficulté de la gestion des cas Cavani et Thiago Silva, mais assure vouloir garder ce nouveau cycle pour de nombreuses années.

Questionné sur les jeunes formés au PSG, il loue la qualité du centre de formation, parmi les meilleurs en Europe. En revanche, il regrette le règlement en France qui permet aux jeunes de partir tôt pour signer des contrats professionnels à l’étranger. Il déplore aussi la mentalité des jeunes formés en France, qu’il juge différente chez les voisins européens. Il assure que le nouveau centre de formation, attendu dans 2 ou 3 ans, sera « une vraie opportunité de mettre en place les projets du club pour la formation, au niveau de ce que les autres grandes équipes ont ».

Léonardo a pu répondre à des questions sur le mercato passé, qu’il qualifie de « mercato d’opportunités ». Des rôles clairs ont été ciblés plus que des joueurs et les recrues sont venues en ce sens. Concernant Moïse Kean, il confirme qu’ « il n’y a pas d’option d’achat, car elle serait trop élevée ». Compte tenu de la situation, il pense avoir « réussi à former un effectif compétitif pour la saison », et se dit très satisfait de l’opération financière réalisée pour Icardi.

Il s’est ensuite exprimé sur Tuchel et ses choix tactiques, souvent remis en cause ces derniers temps. « Il est clair pour tout le monde que Marquinhos est défenseur et Danilo milieu de terrain, Tuchel le sait aussi, mais il croit en ses choix du moment ». Il assure que le club soutient son coach mais qu’il n’hésite pas à lui dire ce qu’il pense, notamment sur la façon de jouer de l’équipe. Pour le moment, un remplacement du coach n’est pas étudié par le club et aucun autre entraineur n’a été contacté en ce sens. Les rumeurs sont justifiées selon lui car le poste de Thomas Tuchel est un poste très envié, y compris pour Thiago Motta. Au contraire, c’est plutôt le moment de concentrer sur un objectif commun : les résultats du club.

Autre sujet sensible, Leonardo se veut rassurant concernant les joueurs appelés en équipe nationale. S’il rappelle que « le club ne peut s’opposer aux sélections nationales », il assure que les protocoles de récupération fixés par le club seront suivis, avec sans doute une non-participation de certains parisiens pour les premiers matchs de leurs sélections.

Côté avenir du club, il n’est pas alarmiste concernant les résultats récents en C1 et croit toujours en la qualification dans un groupe ou « tout est ouvert ».Leonardo confie voir un avenir radieux pour le PSG, qui sera « le club des 5 prochaines années » :« Je suis optimiste pour l’avenir du PSG. Je pense qu’on a tout pour réussir. Une belle ville, un beau stade, de grands joueurs… On vient de faire une finale de LDC. Il faut maintenir ce niveau. »

Crédit Photo : PSG