Il ne s’exprime pas souvent mais quand il le fait, ce n’est pas pour rien dire ! Angel Di Maria s’est longuement entretenu dans une interview accordée à L’Equipe. Coronavirus, arrêt de la Ligue 1, PSG-BVB, la LDC, anniversaire de Neymar, Paris, son avenir… Morceaux choisis.




  • Sur la période de confinement et l’arrêt de la Ligue 1 :

« Je me sentais en sécurité dans ma maison avec ma famille. Paris c’est ma ville aujourd’hui alors c’était naturel de traverser cette période (du confinement, ndlr) ici. Je pense qu’on s’est précipité pour prendre une telle décision. La France est l’un des pays où la situation sanitaire est la plus favorable et pourtant on a tout arrêté définitivement. On aurait aimé terminer le championnat mais des décisions ont été prises et il faut les accepter. Ils ont fait ce choix pour le bien être et la santé des gens, ça me va. »

  • A propos de l’ambiance autour de PSG-Dortmund :

« C’est la première fois que je vivais un truc pareil. Je n’ai pas de mots pour exprimer ma gratitude aux ultras. Grâce à ce qu’il nous ont transmis les 3 ou 4 heures avant le match, ils nous ont fait sentir qu’on était un grand club, une grande équipe, et c’est ce qu’on a montré sur le terrain. On s’est battu quand il fallait se battre, on a fait du jeu quand il fallait faire du jeu, on a couru quand il fallait courir. On a senti les supporters à l’extérieur du stade pendant les 90 min. Ça a été un plus extraordinaire. »

  • PSG-Dortmund, un déclic ?

« Beaucoup de personnes ont parlé d’un déclic. Pour moi, tout ça, c’est du pipeau ! Ces histoires de psychologie, je n’y crois pas. Dans le foot, parfois tu as de la chance, parfois non. En 8e de finale le PSG a joué de malchance à plusieurs reprises et c’est ce qui nous a couté la qualification. »

  • La reprise des autres championnats :

« Les grands championnats vont reprendre. Ça ne doit pas être une excuse mais ça rend les choses plus difficiles pour nous. On arrivera à cours de compétition. Mais on va donner tout ce qu’on a pour atteindre nos objectifs. »

  • Sur l’anniversaire de Neymar :

« Ce n’était pas le moment pour une telle fête ? Oui, c’est vrai. On s’est excusé auprès du club et des supporters. Tout était organisé, il y’avait plein d’invités, on ne pouvais pas tout annuler à cause d’un match. On est des footballeurs mais aussi des humains, on a une vie. Parce que tu rates un truc à ton travail tu ne fêtes pas ton anniversaire ? Au final, tout ce qui a été dit sur cette histoire, comme quoi on ne respectait pas le club etc… on y a répondu au match retour. »

  • Sur Paris, la Ligue des Champions et son avenir :

« Je me sens très bien à Paris. Dès que je suis arrivé ici, je me sentais chez moi. Gagner la C1 ? Ce serait magnifique en raison de l’affection que j’ai pour le club et pour ses ultras. Si je pouvais leur apporter la C1 avant de partir, ce serait parfait pour refermer notre histoire. Terminer ma carrière en Europe avec le PSG c’est la seule chose que je souhaite et que j’ai en tête. En attendant, je veux me concentrer sur le terrain, le reste viendra plus tard (il lui reste un an de contrat, NDLR). »

L’interview complète de Di Maria est à retrouver intégralement dans la version papier du journal L’Equipe du jour.