Redescendu brutalement de son nuage barcelonais, après s’être heurté au solide rocher monégasque le week-end dernier, le Paris Saint-Germain doit relancer la machine sur la pelouse de Dijon, ce samedi (17 heures), dans le cadre de la 27e journée de Ligue 1. Une nécessité pour espérer, encore, décrocher ce 10e titre de champion de France.




  • Les enjeux de la rencontre

A force de griller des jokers en championnat, Marquinhos et ses partenaires voient leur trône contesté par des Lillois et Lyonnais, voire Monégasques, galvanisés à l’idée de remporter un trophée promis à chaque début d’exercice à l’ogre parisien. Mais déjà défait à six reprises sur la scène nationale cette saison, un record sous l’ère QSI, le club de la capitale se retrouve troisième de L1, pointé à quatre longueurs du LOSC (1er) et une de l’OL (2e).

Tant et si bien qu’à douze journées du grand dénouement, la troupe de Pochettino est condamnée à réaliser un quasi sans-faute pour parvenir à ses fins. Et cela doit commencer dès ce samedi après-midi, chez la lanterne rouge dijonnaise, d’où Kylian Mbappé et consorts devront à tout prix repartir avec le sentiment du devoir accompli. D’autant plus en jouant avant leurs concurrents directs, auxquels il sera aussi important de montrer que le champion en titre n’a pas dit son dernier mot.

« Notre classement, c’est la réalité. C’est le classement. Logiquement nous voulons gagner le championnat et pour cela on doit gagner le plus de matches pour être devant les autres dans cette course pour le titre », dixit Mauricio Pochettino.

  • La forme des deux équipes

Après avoir enchaîné cinq succès d’affilée (toutes compétitions confondues), le Paris Saint-Germain est tombé sur un os dimanche dernier. Corrigés froidement mais logiquement dans son antre par l’AS Monaco (0-2), les Rouge et Bleu n’ont jamais été en mesure de répondre au défi tactique proposé par Niko Kovac. De quoi forcément trancher avec la performance XXL livrée au Camp Nou cinq jours plus tôt…

Les problèmes du PSG, les Bourguignons n’en ont que faire. Incapable de remporter le moindre match de Ligue 1 depuis le 23 décembre dernier, et un court succès à Nîmes (1-2), le DFCO semble filer tout droit vers l’échelon inférieur. Et sa terrible série en cours de sept défaites de rang ne prête certainement pas à l’optimisme. Mais comme il parait que « dans le football tout est possible », il serait malvenue de sous-estimer une bête blessée.

  • Les formations probables

Alors qu’il n’y a encore pas si longtemps l’infirmerie francilienne se désemplissait gentiment, elle a finalement été rattrapée par ses vieux démons. Pour ce déplacement à Dijon, Mauricio Pochettino devra se passer de pas moins six éléments pour cause de blessure : Juan Bernat (genou), Mauro Icardi (gastro-entérite), Alessandro Florenzi (adducteur), Marco Verratti (pied) ainsi qu’Angel Di Maria et Neymar, qui « suivent leur programme individuel comme prévu », indique le communiqué du PSG. Sans compter la suspension de Leandro Paredes.

Peut-être l’occasion pour Rafinha de grignoter un peu de temps de jeu. Le Brésilien est l’une des « options » envisagées par le coach argentin pour palier au forfait du Petit Hibou au poste de numéro 10, au sein de ce désormais traditionnel 4-2-3-1. A moins que Julian Draxler ne lui soit préféré… A noter par ailleurs les retours de Pablo Sarabia et Colin Dagba.

En face, David Linarès enregistre le retour de Yacine Benzia, absent depuis un an en raison d’une grave blessure à la main. Le Titi Eric Junior Dina-Ebimbe, prêté par le PSG, figure également dans le groupe dijonnais. En revanche, Didier Ndong (malade) et Aboubakar Kamara (suspension) ne seront pas de la partie.

Le onze probable de Dijon : Racioppi – Boey, Coulibaly, Ecuele Manga, Panzo, Ngonda – Ndong, Lautoa, Marié – Chouiar, Konaté

  • Les arbitres de la rencontre

Cette opposition entre Dijonnais et Parisiens sera arbitrée par Mikaël Lesage. Il sera assisté par Huseyin Ocak et Bastien Courbet, tandis que Faouzi Benchabane officiera en tant que quatrième arbitre. Enfin, l’assistance vidéo sera assurée par Amaury Delerue et Abdelali Chaoui.

Depuis le début de l’exercice 2020-2021, Mikaël Lesage a arbitré à deux reprises le PSG, pour deux victoires parisiennes, face à Metz (1-0) et Montpellier (3-1). En revanche, ce sera la première fois qu’il dirigera une rencontre du DFCO cette saison. Une saison au cours de laquelle il a distribué pas moins de 51 cartons jaunes et 4 cartons rouges en 13 matches.

Coup d’envoi à 17 heures sur Canal +.

Crédit photo : Panoramic