Loading

Avant d’affronter Lyon dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1, Christophe Galtier s’est exprimé en conférence de presse. Il est revenu sur de nombreux dossiers chauds.

Le coach parisien a notamment été interrogé sur la situation dHugo Ekitike. Recruté au Stade de Reims cet été, le jeune attaquant joue très peu, seulement quelques minutes par match. Christophe Galtier a, ainsi, indiqué qu’il allait avoir de plus en plus de temps de jeu dans les semaines à venir.

 

 

L’entraineur a aussi évoqué le choc face à Lyon en précisant qu’il n’y aurait pas de décompression de son équipe face aux Gones. Il s’attend à un match immense où l’adversaire viendra presser, avant de conclure que l’objectif est de remporter le match. “Tout le monde est bien, tout le monde a envie de jouer ce match. C’est un grand rendez-vous.” 

Le coach parisien a, de plus, donné son avis sur l’association entre Vitinha et Verratti au milieu de terrain.

« Je suis satisfait de leur association. Ce sont des très bons footballeurs. Si on défend moins tous ensemble ils peuvent être en difficulté. On peut avoir trois joueurs au milieu. Ils ont beaucoup enchaîné. Je n’ai pas encore pris ma décision pour le milieu de demain soir.”

Il ouvre alors la porte à un changement au milieu de terrain demain pour la rencontre face à l’Olympique Lyonnais.

Le coach parisien a évidemment évoqué son attaque. A la question de savoir si ses trois attaquants vedettes étaient fatigués, Christophe Galtier a répondu qu’ils avaient commis plus d’erreurs techniques que d’habitude face au Maccabi Haïfa, il a expliqué qu’après avoir parlé avec eux à la mi-temps, l’équipe étaient moins coupée en deux en seconde période. Il précise que les “trois de devant peuvent être décisifs à tout moment.” 

Sans pouvoir échappé à la question, Galtier est revenu sur les taches défensives de la “MNM” et sur l’utilisation de Neymar.

« Ils ont tous les trois un vécu du très haut niveau. Ils ont la capacité de prendre des décisions pendant un match. Mais évidemment, ça leur demande un investissement. Ney est celui qui a le meilleur profil pour avoir ce repli défensif. Cette volonté aussi. Kylian est un point de fixation important. Léo, il a un registre différent. Il est toujours très bien placé pour recevoir le ballon. Ney est celui qui donne le meilleur équilibre.”

Ce dimanche face à Lyon (20h45), le PSG jouera son dernier match avant une trêve internationale longue de deux semaines. L’occasion de faire un premier bilan du PSG version Campos-Galtier.