Loading

Comme chaque année depuis 3 saisons maintenant, l’avenir de Kylian Mbappé tient la planète foot en haleine. Mais cette fois-ci, la donne a changé. En effet, d’après nos informations, l’Emir et propriétaire du PSG, est prêt à vendre l’attaquant français cet été. Un ultimatum a même été lancé. 

L’avenir de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain est de plus en plus incertain. Le 12 juin dernier, l’international français a envoyé une lettre à son club signifiant qu’il n’activerait pas son année en option qui figure dans son contrat. Lié officiellement avec le club de la capitale jusqu’en 2024, Kylian Mbappé sera donc libre de s’engager où il le souhaite dans un an. Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe du côté de Doha. Alertés avant même l’envoi de la lettre par le clan Mbappé, les hauts-décisionnaires Qataris ont pris cette annonce comme une véritable trahison. Mais cette fois-ci, contrairement aux années précédentes, l’Emir ne compte pas se mettre à genoux face au Kyks. La donne a clairement changé.

L’Emir ouvre la porte à un départ de Kylian Mbappé

Hier (mercredi), une réunion très importante a eu lieu entre les représentants de Kylian Mbappé et un émissaire très proche de l’Emir. Face à la menace du clan Mbappé de ne pas prolonger le contrat de leur poulain, Doha a décidé de poser un ultimatum: soit Kylian Mbappé se décide à prolonger son contrat au PSG avant la reprise de l’entraînement, soit il sera vendu. La position de l’Emir se veut ferme et intransigeante. Il est déterminé à serrer la vis et à véhiculer une nouvelle image d’un Paris Saint-Germain qui se positionne au-dessus de n’importe quel joueur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Actuellement en vacances après avoir disputé son dernier match de la saison avec les Bleus, Kylian Mbappé va donc devoir faire un choix… ou pas. S’il décide de ne pas revenir sur sa décision de ne pas activer son année supplémentaire, il sera vendu cet été. Si la reprise de l’entraînement n’a pas encore été fixée, dans l’attente de l’annonce officielle de la signature de Luis Enrique, elle devrait avoir lieu d’ici deux ou trois semaines.

Le Real Madrid à l’affut

A Doha, cette nouvelle saga Mbappé va bien au-delà du sport. Il en va carrément de la réputation du Qatar dans le marché des affaires. Aujourd’hui, il est inconcevable aux yeux des propriétaires qataris de laisser partir un joueur de la trempe de Kylian Mbappé après avoir dépensé autant d’argent pour pouvoir le conserver. D’ailleurs, l’Emir est aujourd’hui prêt à faire affaire avec Florentino Perez, actuel président du Real Madrid, mais également PDG de ACS l’entreprise de BTP mondialement connue et qui dispose d’importants chantiers d’infrastructures au… Qatar!

En effet, l’Emir Tamim Al-Thani entretient des relations étroites avec le président du Real Madrid dans le monde des affaires. Les deux hommes se connaissent bien et échange régulièrement ensemble. Une vente de Kylian Mbappé au Real Madrid pourrait ainsi convenir à tout le monde. D’abord au Real Madrid, qui signerait l’énorme coup de ce mercato en s’offrant la star mondiale du football, à quelques semaines de l’inauguration du nouveau Bernabeu. Ensuite, au PSG, qui montrerait à la planète foot que le club ne se place désormais plus en dessous d’un joueur, quel qu’il soit, tout en récupérant une belle indemnité.

Un transfert à 200 millions d’euros minimum

Sur le plan financier, tout le monde pourrait également y trouver son compte. Afin de préserver ses affaires et ses bonnes relations avec le Qatar, Florentino Pérez se dit prêt à dégainer une grosse offre pour s’offrir les services de Kylian Mbappé, quand bien même il sera libre dans un an. Les finances du Real Madrid sont très bonnes et l’idée de présenter Kylian Mbappé en grande pompe dans le nouveau Bernabeu et un argument supplémentaire pour sa venue dès cet été.

L’Emir ne vendra pas son joueur en-dessous de 200 millions d’euros et espère même en tirer davantage. La possibilité de faire tomber le record du plus gros transfert n’est pas non plus à exclure. Reste à savoir désormais comment Kylian Mbappé et son clan vont se positionner faceà cet ultimatum. Une chose est certaine, le PSG ne s’agenouillera plus devant un joueur et compte bien placer le club au-dessus de tout. La balle est désormais dans le can du Kyks: soit tu prolonges, soit tu t’en vas.