Ander Herrera, placé dans le groupe 2 depuis le début de la reprise ne semble pas vouloir quitter le navire. La faute en grande partie à son salaire mirobolant qu’il ne pourrait toucher nulle part ailleurs.

C’est un secret de polichinelle, Ander Herrera ne désire pas quitter le PSG malgré sa position très inconfortable au Paris Saint-Germain. En effet, le staff de Christophe Galtier ne compte absolument pas sur lui et l’a placé dans le groupe 2, celui des « indésirables ». Malgré les entrainements à part du groupe et le temps de jeu nul qui s’annonce au cours de la saison, l’espagnol n’est pas inquiet. Même les arrivées de Vitinha, Renato Sanches et bientôt de Fabian Ruiz, il pense réellement avoir sa place dans l’effectif. Il profite d’ailleurs de cette situation pour visiter tous les recoins de la capitale au point de provoquer sa direction avec de multiples publications sur les réseaux sociaux.

Un salaire impossible à toucher ailleurs

Malgré ces nombreux posts et messages où il clame son amour pour la ville, c’est sans aucun doute son salaire qui pose problème. Touchant 650 000 euros brut/mois, le milieu espagnol sait qu’il n’obtiendra jamais cela ailleurs. C’est ainsi la raison principale qui repousse tous les clubs qui seraient susceptible de s’intéresser au milieu parisien. Il n’y a donc aucune approche concrète de la part d’autres clubs. Le PSG ne se montre pourtant pas gourmand pour les membres de son groupe 2. Herrera, sous contrat jusqu’en 2024 pourrait partir pour une bouchée de pain. Espérons que le joueur changera d’avis avant la fin du mercato sans quoi le board parisien risque de trainer ce boulet toute la saison 2022-2023.