Jean-Michel Aulas a, une nouvelle fois, taclé le PSG à deux jours du match face aux parisiens. Jean-Martial Ribes, le directeur de la communication du club parisien, a réagi aux propos du président rhodanien.

Ce matin, Jean-Michel Aulas fustigait à nouveau le PSG, voici ce que le président a tenu comme propos :

« Je suis contre le modèle dégagé par le PSG. Je suis contre ce financement d’État, qui attribue un titre de champion, qui qualifie automatiquement le PSG pour la Ligue des champions, a lancé le président lyonnais dans Le Progrès. Le PSG, c’est 700 à 800 millions d’euros de budget. On ne va pas dire que l’on est le pays uniquement des gilets jaunes, mais un peu de décence »




Interrogé par Canal Supporters, Jean-Martial Ribes a répondu avec classe et élégance :

« Tout d’abord, sachez que nous avons énormément de respect pour Jean-Michel Aulas, un grand président du football français, qui a accompli un travail remarquable depuis trente ans. En revanche, ce n’est pas la première fois que nous constatons chez lui une certaine méconnaissance des réalités du Paris Saint-Germain. Le budget dont il parle dans son interview au Progrès est d’environ 40% supérieur à la réalité, et nous aurons grand plaisir à lui envoyer prochainement notre rapport d’activité »

Et d’ajouter concernant la réaction du club parisien sur les propos du président Lyonnais :

Le président Aulas est un spécialiste de la communication, qui cultive le sens de la provocation, à tel point qu’il pourrait faire l’objet d’un cas d’étude dans toutes les bonnes écoles de communication. D’ailleurs, pour tout vous dire, nous attendions avec impatience sa sortie publique avant le match de dimanche. Mais le résultat est quelque peu décevant : son discours se borne à recycler celui des années précédentes. Il n’empêche que nous serons ravis de croiser à nouveau Monsieur Aulas dimanche soir, dans un stade plein, comme toujours lorsque nous rendons visite à Lyon. Comme nous serons ravis, une semaine plus tard, de voir notre équipe féminine venir défier les Lyonnaises en Coupe de France.

Enfin, le directeur de la communication a s’est montré bienveillant envers le président lyonnais et a exprimé sa satisfaction de jouer à Lyon dimanche :

« Nous sommes entièrement d’accord avec vous ! Nous savons tout ce que fait Monsieur Aulas au sein des instances françaises et internationales depuis de nombreuses années. Et il est le premier à savoir que notre combat a pour finalité un fair-play financier qui traite équitablement tous les clubs, notamment en neutralisant l’impact fiscal et des charges sociales. En attendant, au-delà du folklore habituel, Jean-Michel Aulas est et restera un grand monsieur du football français. »