Arrivé sur le banc du PSG à l’été 2018 pour remplacer Unai Emery, Thomas Tuchel a connu le meilleur avec la récente épopée en Ligue des Champions en aout dernier, mais aussi le moins bon avec une défaite en finale de Coupe de France face au Stade Rennais à l’aube de sa première saison dans la capitale. Alors que le club traverse une passe aussi bien difficile sur le plan sportif qu’en interne, les rumeurs de départ du coach allemand ne cessent de circuler. La récente statistique publiée à son sujet ne devrait pas faire ses affaires … 




Récemment défait 3-2 sur la pelouse du Stade Louis II face à l’AS Monaco, le Paris Saint-Germain vient de subir son cinquième revers en 14 matchs disputés toutes compétitions confondues. C’est autant que la saison dernière au terme de 49 rencontres … Une première pour les parisiens depuis la saison 2004/2005 alors dirigés par un certain Vahid Hallilozic. Si le contexte actuel vient évidement compliquer les affaires du club de la capitale qui a enregistré jusqu’à 13 absents à l’issu de la victoire face à Rennes le 7 novembre dernier, c’est bien le bilan global de Thomas Tuchel qui est ici pointé du doigt.

15,25%. C’est le pourcentage de défaites du PSG sous les ordres de l’ancien coach du Borussia Dortmund. C’est aussi le ratio le plus élevé parmi tous les entraineurs du club sous l’ère QSI, soit depuis 2011. Si le quadruplé réalisé sur la scène nationale ainsi que la première finale de Ligue des Champions du club disputée la saison dernière invitent à ne pas tout remettre en cause, cette statistique a malgré tout de quoi inquiéter dans le contexte actuel. Une donnée qui n’est pas pour rassurer le principal intéressé et qui pourrait peut-être lui être fatal si Paris ne réalisait pas le résultat escompté mardi soir face à Leipzig.

 

 

Crédit image : Paris Match