Alors que le PSG négocie avec la ville de Paris pour acheter le Parc des Princes, le club fait face à un prix demandé jugé démesuré. Les dirigeants parisiens souhaitent en priorité agrandir le Parc. Cependant, si les négociations restent au point mort, le club parisien pourrait quitter son enceinte mythique pour le Stade de France ou même un nouveau stade.  

Après avoir indiqué il y a quelques jours que le PSG pourrait laisser une part de son capital à un nouvel investisseur, Nasser Al-Khelaïfi a une nouvelle fois lâché une bombe. Si les dirigeants parisiens souhaitent agrandir le Parc des Princes depuis plusieurs années déjà, le président du PSG a aujourd’hui remis le sujet sur la table lors d’un entretien avec Bloomberg.

Le PSG souhaite resté au Parc mais…

Le Parc des Princes est un stade mythique, faisant intégralement partie de l’identité du PSG. Toutefois, avec une capacité d’aujourd’hui 48 000 personnes, le Parc est jugé trop petit par les dirigeants. A titre de comparaison, le Vélodrome peut accueillir plus de 67 000 personnes et le Groupama Stadium près de 60 000 personnes. Pour Nasser Al-Khelaïfi, « Le PSG mérite un meilleur stade ». Si son idée première est de continuer à jouer au Parc, tout en l’agrandissant à 60 000 places. Le club de la capitale, fait face au prix jugé exorbitant demandé par le conseil de Paris pour vendre son stade.

« Ma première option est de ne pas bouger, mais la ville de Paris nous pousse à le faire. Nous avons dépensé 70 millions d’euros pour améliorer le Parc des Princes, mais ce n’est pas notre stade »

Selon certaines sources, le conseil de Paris demande environ 350 millions d’euros pour céder le Parc des Princes. Toutefois, cette somme est jugée trop élevée par les dirigeants parisiens.

« Nous souhaitons trouver un accord raisonnable mais aujourd’hui le conseil de Paris est sur une autre planète »

S’ils deviennent propriétaires, QSI serait prêt à investir près de 500 millions d’euros pour agrandir l’enceinte de la porte de Saint Cloud.

Un changement de stade envisagé !

Face à cette problématique, le club de la capitale réfléchit à d’autres solutions. L’Equipe nous apprend aujourd’hui, que deux solutions se dégagent :

  •  La première d’entre elles, serait de racheter le Stade de France. Ayant une capacité de 80 000 places, l’enceinte mythique conviendrait donc aux ambitions des dirigeants du PSG. À  tel point, que Nasser Al-Khelaïfi a déjà fait savoir qu’il « envisage très sérieusement de faire une offre ».
  • La deuxième option serait elle de construire un nouveau stade. D’après l’entourage de QSI, le PSG aurait d’ores et déjà « identifié deux sites ». Le premier lieu serait à Poissy, proche de son futur centre d’entraînement. Le second lui, serait situé à l’hippodrome de Saint-Cloud.

Les dirigeants parisiens mettent donc un sacré coup de pression à la Ville de Paris.

A lire aussi : Une part du PSG rachetée par un fonds américain ?