Pour une veille de match de Ligue des champions, le PSG n’a pas été épargné par le stress : dix des joueurs du club se sont retrouvé coincés hier soir dans l’ascenseur de leur hôtel à Leipzig. Les pompiers ont dû intervenir pour les secourir !




  • « En apesanteur »

Il faut dire qu’avec le nombre impressionnant d’absents pour ce Leipzig-PSG, il n’aurait plus manqué qu’un incident technique pour causer un infarctus à Thomas Tuchel. C’est Kurzawa qui a relayé l’histoire sur son compte Instagram : 10 de ses collègues ont passé 50 minutes, coincés entre deux étages de l’établissement qui les héberge en Allemagne. Il était un peu plus de 21h lorsque les joueurs sont rentrés de l’entraînement. Et là, c’est la tuile : la cabine stagne, impossible de redémarrer.

  • La force du collectif !

Kurzawa se trouve seul à l’extérieur, et le latéral gauche, hilare, ne se gêne pas alors pour chambrer les malchanceux, comme il le relaie sur sa story Instagram. Il s’agit de Kimpembe, Paredes, Di Maria, Marquinhos, Fadiga, Diallo, Gueye, Kean, Dagba, et Ruiz-Atil. Les confinés eux-même n’ont pas l’air trop traumatisés par l’épisode…Lorsque quelqu’un leur demande quels joueurs sont présents à l’intérieur, une voix répond « Neymar, Mbappé » !! Alors qu’évidemment les deux attaquants ne sont pas du déplacement…

Les liens se sont-ils renforcés pendant ces 50 minutes ? Avaient-ils au moins un ballon pour passer le temps ? Est-ce un coup monté de la part d’un supporter allemand ? Ou même de Thomas Tuchel qui teste la solidarité de ses joueurs ? On ne saura jamais. En tout cas, ils ont de l’humour, ne sont apparemment pas claustrophobes (contrairement à Marco Verratti qui a une peur panique de l’ascenseur, et qui heureusement, n’y était pas), et on croise les doigts pour qu’aucun d’entre eux ne soit porteur de la Covid-19, et n’ait éternué sur les 9 autres…