Quel match ! Le PSG réalise une performance XXL face à un petit FC Barcelone et prend (encore une fois) un avantage sans doute décisif avant le match retour au Parc des Princes. Un très grand Kylian MBappé peut ramener le ballon du match chez lui après l’avoir propulsé trois fois dans les filets catalans. Solides défensivement, souverains au milieu de terrain et décisifs offensivement, les parisiens réalisent un match de guerrier dans un Camp Nou qui n’avait rien d’une forteresse imprenable. Symbole d’un match maitrisé, la belle surprise venant des deux maitres à jouer ,Verratti et Paredes, qui s’en sortent sans prendre de carton jaune. Performance assez rare pour être soulignée quand on connait le sang chaud de ces derniers et la célèbre fourberie des blaugrana .. Quel kiffe ! Une soirée de rêve comme on en a déjà connu et qu’on a bien l’intention de revivre prochainement ! Rendez-vous est pris le 10 mars dans la capitale. D’ici là, voici les notes de parisiens du soir :




Navas (7) : Impuissant face au missile de Messi sur penalty, le gilet par balle parisien a malgré tout encore bien protégé des assauts barcelonais. Une petite frayeur pour pimenter un peu le match. Kevlar Navas.

Florenzi (7) : Loin de la dolce vita habituelle de la Ligue 1, Alessandro a montré un visage d’abord assez timide ce soir. S’il a assuré  défensivement, la mobylette a connu quelques sorties de routes assez flippantes notamment en première mi-temps mais le résultat est là !

Marquinhos (7) : Leader des Avengers parisiens ce soir, Captain’ Marqui a réalisé un match taille patron ! Rarement inquiété, le brésilien a symbolisé la maitrise parisienne, parfois sur le file.

Kimpembe (7) : Fidèle lieutenant de son compère brésilien en défense, Presnel a livré un match à son image. Solide et déterminé, force et bonheur !

Kurzawa (6) : D’abord sur des sables mouvants face aux vagues causées par Ousman Dembélé, Layvin a petit à petit pris la mesure du match pour surfer sur la hype parisienne coté gauche. Habile.

Gueye (6) : Aussi agressif qu’un contrôleur RATP quand t’as pas ton ticket de métro, Gana a permis au PSG de gratter pas mal de ballons au milieu, quitte à procurer quelques frissons … Remplacé par Herrera à la mi-temps qui a enfilé son habituel uniforme de soldat.

Paredes (8) : D’habitude aussi intenable que Booba sur les réseaux sociaux, Leandro a livré une grande prestation, toute en retenue. Pas de carton jaune, une réelle emprise sur le milieu et des passes lumineuses.

Verratti (8) : Depuis que les bars sont fermés et qu’il est impossible de se boire une petite bière en terrasse, Marco ne connait plus aucune pression. Et en plus il ne prend même plus de jaunes .. La sobriété incarnée. Maestro Verratti.

Kean (8) : C’était le facteur X du PSG ce soir et Moise Kean a séparé la mer barcelonaise en deux pour guider Paris vers la victoire. Un quasi sans faute et le but du 3-1 au meilleur moment. Sa plus belle prestation sous le maillot parisien. Mister Kean.

Icardi (6) : Peut-être le joueur le moins en vu du PSG ce soir. Plutôt utile sans ballon, l’argentin a en revanche moins brillé avec, dommage. A défaut de donner le tournis à la défense catalane, Mauro au bien eu la tête qui tourne lui au moment de concrétiser l’offrande d’MBappé en première mi-temps.

MBappé (9) : Liberté, égalité, MBappé ! Malgré toutes les attentes, Kylian a bu toute la pression qui pesait sur ses épaules cul sec ! Deuxième joueur de l’histoire à marquer un triplé au Camp Nou, une avalanche de dribbles qui lui a permis de glisser tout schuss sur la piste barcelonaise. La folie douce !