Ça y est c’est la reprise ! Pour son premier match de 2021 le PSG affrontait les Verts de Saint Etienne avec son tout nouvel entraineur sur le banc. A défaut de gagner avec la manière, Mauricio Pochettino devra se contenter d’un match nul presque heureux sur la patinoire de Geoffroy Guichard. Si la première mi-temps avait laissé entrevoir du mieux notamment grâce à un milieu de terrain conquérant et dominateur, la seconde période a elle refait surgir les vieux démons d’un PSG fébrile et maladroit. Sinon, personne n’a parlé des bonnes résolutions de début d’année à Mitchel Bakker ? D’ici à ce qu’il en prenne, voici les notes des parisiens du soir :




Navas (7)  : Les matchs se suivent et se ressemblent pour Keylor dont le nom devrait faire son entrée dans la nouvelle version du Larousse illustré 2021 comme synonyme de « régularité ».

Dagba (4)  : A réussi à nous faire espérer la rentrée de Pembele. En vain puisque lui aussi aurait mérité de laisser sa place.

Kherer (4)  : Une montée d’adrénaline sur chaque ballon touché dans ses vingt derniers mètres. Personnes cardiaques s’abstenir.

Marquinhos (6)  : Pas facile de tenir la baraque tout seul face aux assauts stéphanois, mais Marqui a encore un fois montré qu’on pouvait compter sur lui !

Bakker (3)  : Un début de saison 2021 aussi convaincante que la gestion des vaccins en France. Avec des centres de vaccinations pareils aussi ..

Herrera (5)  : Pas très fan de François Hollande et de son « Le changement c’est maintenant », Ander a décidé de commencer 2021 comme il a terminé 2020.

Verratti (7)  : A la différence de Julian Assange, Marco profite pleinement de sa liberté de numéro 10 pour jouer les lanceurs d’alertes. En revanche si on pouvait lui aussi éviter de l’extrader dans un autre club ce serait cool !

Gueye (6) : Il nous aurait presque fait penser à Blaise Matuidi dans ce milieu à trois. Presque, et on s’en contentera ce soir.

Di Maria (4)  : Encore une prestation hors du commun pour David Copperfield qui a réussi à faire disparaitre un joueur de foot en plein match, et loin de Las Vegas !

Kean (5) : A force d’abnégation, Moise finit apparemment toujours par s’ouvrir la mer qui mène au but adverse en deux. La légende serait-elle vraie ?

MBappé (4) : C’est ça d’échanger de chaussures avec Lebron James sur Instagram, les chaussures de basket sur l’herbe ça glisse .. Et ça aide pas tellement à faire les bons choix non plus apparemment.

 

Crédit Image : PSG.fr