Voilà, c’est fini ! Les parisiens terminent cette année 2020 sans précédent sur un large succès au Parc des Princes. Une victoire méritée face à des strasbourgeois qui ont eu l’audace de vouloir reconstituer la réplique exacte de la grande muraille de Chine l’espace de 90 minutes. En vain, puisque les assauts parisiens ont notamment permis à leur Titi de planter sa première flèche en professionnel et à Gueye d’envoyer un pétard pour assurer le boulot. Il est temps maintenant de se reposer avant de se tourner vers l’année prochaine et une fin de saison qui s’annonce déjà palpitante. Au programme, une deuxième partie de championnat très disputée et une revanche historique à prendre lors de la double confrontation face à Barcelone en Ligue des Champions. En attendant, voici les notes des parisiens du soir, en toute subjectivité :

Navas (6) : 34 ans et une teinture blonde platine qui ferait fureur à Miami. Des mains faites pour l’or qui sauvent toujours le PSG lorsqu’il est dans la merde. Keyl’or Navas.

Kherer (4) : C’est vrai qu’on commençait un peu à s’endormir à l’heure de jeu alors Tilo a décidé de mettre un peu de piquant dans ce match avec une petite relance dans l’axe depuis ses 20 mètres.

Marquinhos (7) : Le parrain. Et vu le regard noir qu’il lui a lancé, on imagine que Tilo Kherer devrait bientôt recevoir une offre qu’il ne pourra pas refuser. Don Marqui.

Bakker (5) : Repositionné dans l’axe de la défense, le cyborg néerlandais s’est mis en mode veille et n’a pas eu à forcé son talent. On espère que la mise à jour de son logiciel 2021 aura corrigé les erreurs de la version actuelle.

Pembele (6) : Qui a dit que 2020 était une année de merde ? Une prolongation de contrat, encore un match solide et un premier but en pro pour le plus prometteur de tous les Titi.

Dagba (4)  : Ok c’est Noël, faut faire plaisir aux enfants mais c’est un peu gros le remake de Chicken Run ..

Verratti (6) : Une gestion du rainté aussi sereine que Pablo Escobar à ses grandes heures. On croise les doigts pour qu’il n’aille pas jusqu’à connaitre les mêmes excès pendant les fêtes ..

Herrera (6) : Pas le nom le plus sexy du trio du milieu de terrain sur le papier mais le job est fait. Remplacé par Gueye venu balancer une sacrée bûche avant les fêtes !

Rafinha (7) : Peut-être le nom devenu le plus sexy du milieu de terrain parisien. Quoi de plus logique pour L’Artiste que d’être Sexy Rafinha !

MBappe (5) : « Le petit Kylian attend son papa Mohamed Simakan à l’accueil du Parc des Princes. » Remplacé par Moise Kean s’est pas fait prier avant de punir les visiteurs du soir et qui soigne encore davantage ses stats.

Di Maria (5) : Plus démon que Angel ce soir, Di Maria s’est malgré tout occupé du caviar pour son pote Kyky sur le deuxième but. L’esprit de Noël pour celui qui attend sans doute que le Père Noël lui dépose une jolie prolongation de contrat au pied du sapin.

Crédit Image : Le Parisien