L’affaire Neymar/Alvaro n’a pas encore trouvé son épilogue mais cela ne devrait plus tarder maintenant. Le joueur brésilien a maintenu ses accusations envers le défenseur lors de son audition avec la LFP mercredi.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel s’est réunie mercredi pour statuer sur plusieurs dossiers.

Il s’agissait de communiquer les sanctions pour plusieurs joueurs tels que Leandro Paredes, Neymar et Layvin Kurzawa côté parisien. Ce n’est pas tout puisque l’affaire Neymar/Alvaro a été au coeur des discussions du fait de la gravité des faits dénoncés par le brésilien.




Pour l’heure, Alvaro Gonzalez est présumé innocent puisqu’aucune preuve n’a été trouvée suite à l’analyse des images, du moins pour l’instant. De son côté, Neymar aurait été auditionné à distance par visioconférence et aurait maintenu ses accusations envers le défenseur marseillais.

Pour rappel, l’ancien barcelonais accuse Alvaro d’avoir tenu des propos racistes (ndlr l’insulte fils de….singe est évoquée). Une instruction a été ouverte par la Ligue de football professionnel qui continue d’enquêter.

Affaire à suivre….