Marcin Bulka s’est exprimé en long en large et en travers pour un média polonais. Le gardien du PSG a fait des révélations pour le moins drôles sur ses partenaires.

Marcin Bulka n’a épargné personne. Le gardien du PSG a dressé un portrait assez amusant de ses partenaires. Culture PSG nous relaye ses propos :

Kylian Mbappé :

«Quand il accélère, vous ne pouvez rien faire. C’est un mec cool, il a seulement un an de plus que moi, ce qui est bizarre car il a déjà tellement vécu et on dirait qu’il existe depuis toujours. Il me rappelle Ronaldo (le Brésilien), il a un style de tir très direct. Il parle beaucoup. Quand je suis arrivé au PSG, Meunier me l’a fait savoir : «Mbappé parle beaucoup. Parfois, vous pouvez l’ignorez car il parle sûrement seul».`

Neymar :

«90% des joueurs arrivent avec des écouteurs et ne parlent pas avant le match pour se concentrer. Lui il arrive, il danse, il discute, il regarde des vidéos de Counter Strike. Ce gars aime clairement changer de coupe de cheveux. Un jour à l’entrainement, il est venu avec une casquette. Tout à coup, il l’a enlevée et il avait des dreadlocks en-dessous. Je me suis dit «merde, Bob Marley est vivant ?». Il a ses rituels. Cela semble être un truc de brésilien». «Honnêtement, s’il était aussi rigoureux que Ronaldo, je ne pense pas qu’il serait aussi bon qu’il est. Les Brésiliens doivent être détendus pour jouer au plus haut niveau».




Marco Verratti :

«Une fois, nous étions de retour d’un match, on était assis à l’aéroport devant un écran annonçant les départs. Quand un vol pour Barcelone s’est affiché, l’entraîneur nous a dit : ‘Les gars, surveillez Neymar’. Quand un autre est parti pour Ibiza, il a sorti: ‘Les gars, surveillez Marco’».

Layvin Kurzawa :

«Il a des racines polonaises et corrige toujours les journalistes lorsqu’ils prononcent mal son nom. Une fois que je lui ai demandé s’il savait ce que «kurwa» voulait dire en polonais (NDLR : sal***), il m’a répondu non mais qu’il demanderait à sa mère».

Thomas Meunier :

«Vous pouvez lui parler de beaucoup de choses qui n’ont rien à voir avec le football et il a toujours quelque chose d’intéressant à dire. Il m’a raconté qu’il a conversé une fois dans un événement avec un groupe de rappeurs et qu’ils ont dû changer de sujet de conversation toutes les 15 secondes, car ils ne s’accordaient sur aucun sujet».