Alors que le PSG Féminin vient d’introniser son successeur ce matin, Ollé-Nicolle a officiellement été démis de ses fonctions. Par la même occasion, le PSG a évoqué l’enquête interne concernant son ancien entraîneur.

Depuis la reprise, Prêcheur s’occupe des séances d’entraînement. Pour autant, il n’était pas officiellement l’entraîneur de la section féminine. Avant de pouvoir annoncer l’arrivée d’un nouveau coach, il fallait écarter Ollé-Nicolle. Mis sur la touche depuis fin mai en raison d’une mise en disponibilité par le club, l’ancien sélectionneur du Bénin n’a plus retrouvé les féminines du PSG depuis. Pour assurer son licenciement, il fallait que le PSG règle l‘enquête interne à son sujet. Ollé-Nicolle était alors accusé d’avoir eu des comportement sexistes avec des joueuses. Le PSG a rendu son jugement ce matin : « aucune faute ni aucun manquement n’a été retenu à son encontre ». Dans le même communiqué, le club de la capitale informe ses supporters que Ollé-Nicolle et le PSG ont trouvé un accord pour cesser leur collaboration. Il partira avec une Coupe de France à son palmarès avec le PSG Féminin.

Le PSG continue de faire le ménage après une saison compliqué d’un point de vue interne. Il ne reste plus que le dossier Hamraoui à clôturer pour enfin tourner la page de tout les épisodes extra-sportifs de la saison passée.

A lire aussi : Pochettino juge son passage au PSG !

Crédit photo : Icon Sport