Dans une interview donné au média argentin Infobae, Mauricio Pochettino évoque son passage au PSG. Il revient sur différents points comme la désillusion contre le Réal ou le cas Icardi.

Licencié il y a un mois par le PSG, l’entraîneur argentin a enfin pris la parole. Mauricio Pochettino dresse un bilan général « très positif » de son passage dans la capitale et évoque son palmarès (nldr une L1, une CDF et un TDC) comme une réussite malgré l’échec en C1. Il estime avoir appris lors de son court passage au PSG. Pochettino déclare que son passage à Paris est une » expérience enrichissante et très utile pour l’avenir« .

Par rapport à l’élimination en mars contre le Réal Madrid, il reste persuadé que si l’action de Benzema sur Donnarumma avait été vérifiée par la VAR, le but aurait été annulé. Pochettino estime que la Ligue 1 n’est pas assez prise en compte et que le fait d’avoir gagné dix titres de Champion de France est sous-estimé, tant les gens sont obnubilés par la Ligue des Champions.

Le sentiment d’avoir fait le nécessaire au PSG

L’ancien entraîneur du PSG parle aussi d’un « plaisir d’avoir entraîné et partagé des moments » avec des grands joueurs comme Mbappé, Messi, Ramos … Il en garde un super souvenir qu’il évoque encore avec son staff. Le cas Icardi a fait beaucoup parlé en Argentine. Pour autant l’ancien entraîneur des Spurs estime avoir « très bien géré tout ce qui est en rapport avec la gestion de l’effectif mais que le monde en parle car c’est le PSG« . Tout les problèmes auraient été gérés en interne selon ses propos. Il part avec l‘esprit léger et le sentiment d’avoir bien fait. Il espère que le club conservera Neymar, qu’il juge comme une « pièce importante » dans la réussite du club.

Pochettino n’oublie pas de remercier Nasser qu’il appelle « mon président » encore aujourd’hui. Après avoir fait un court portrait du président du PSG, l’ancien joueur et entraîneur Rouge & Bleu déclare que le club de la capitale « l’a toujours bien traité« . Il compare même son passage en tant que joueur et entraîneur à Paris. En vingt ans, le seul changement est le « rapport avec la LDC« , mais sinon le PSG « a toujours eu des supporters présents, des grands joueurs, et un maillot (nldr, maillot Hechter) qui est un des plus beaux« 

Un mois après le départ de Pochettino, le PSG a soulevé le Trophée des Champions. Galtier n’a pas oublié d’associer ce succès avec le travail accompli par l’Argentin.

A lire aussi : Wijnaldum à la Roma c’est quasiment fait !

Crédit photo : Icon Sport