PSG 1-0 Brest – Les Notes du Match!

Chaque semaine, un membre de la rédaction vous donne son analyse du match des parisiens. L’occasion de faire le point sur les prestations et attitudes individuelles de nos joueurs. Entre passion dévorante, coups de sang, amour démesuré du club et mauvaise foi crasse.

Donnarumma 8 : Impeccable sur sa ligne tout le match. Arrête du bout du gant gauche le penalty bien tiré de Slimani (70e). On espère que ce genre de performance lui redonnera de la confiance et de la régularité.

Sergio Ramos 6 : Tonton Ramos a perdu sa vitesse mais a retrouvé ses mollets. Très haut, très serein, tant que ça tient il sera titulaire indiscutable. Petit pont de Slimani (36e) qui fait un peu mal à la tête.

Danilo 7 : nouvelle affaire de marabout dans le monde du football. Danilo a aspiré l’âme de Marquinhos. Match de patron pour la tour de contrôle.

Kimpembe 4 : Capitaine du soir en l’absence de Marquinhos, La Force a d’abord réalisé une première mi temps correcte, avant de voir son match partir en eau de boudin : se fait avoir par Fadiga dans la surface (69e), ça fait jaune et penalty généreux ; et puis les fils se touchent carrément à la 90e avec une semelle et un comportement qui auraient chacun mérité rouge. Sort finalement sur blessure, un mois d’absence. Sale soirée.

Hakimi 5 : se projette, propose, pour toucher la balle ou libérer des espaces, et puis se replie, inlassablement. Pas très en réussite, mais irréprochable dans sa mentalité au service du collectif.

Bernat 6 : Appliqué défensivement, très disponible offensivement, Bernat a fait son match. Le principal défaut de Juan, finalement, c’est que Nuno est beaucoup trop fort. Remplacé justement par Nuno (78e), dont on peine à croire qu’il a tout juste 20 ans.

Verratti 6 : repère indispensable du milieu parisien. Point d’équilibre, récupérateur, relanceur. Constamment au four et au moulin. Avec une régularité affolante. Remplacé par Ruiz (62e), grand gaucher avec un 8 dans le dos, une dégaine qui rappelle quelqu’un, pour 30 premières minutes avec Paris assez quelconques. On attendra évidemment d’en voir plus avant de se faire un avis.

Vitinha 5 : Un match sans grand éclat mais qui confirme tout le bien qu’on pense de lui : technique, vif, très intelligent dans son placement, et une place dans le 11 de plus en plus indiscutable. Remplacé par Marquinhos (87e), qui manque le cadre de peu sur son premier ballon.

Messi 6 : laissé dans son fauteuil par les joueurs Brestois, il a eu tout le loisir de lancer ses coéquipiers, particulièrement en première mi temps. Dont une superbe passe décisive pour Neymar (30e). Et de 7. Encore un poteau, de la tête cette fois (50e). Très économe sur les efforts défensifs, ce qui lui a permis de rester sur le terrain 90 minutes ?

Neymar 6 : Toujours aussi en forme, le Ney a fait ce qu’il fallait pour gagner le match. Contrôle but (30e), c’est tellement simple le foot. Et ça fait 8 buts en 7 matchs. Fauché par Herelle (24e), mais bon y’avait hors jeu alors on considère que c’était pas dangereux, pas de carton. Averti (40e). La donne à Messi à la 44e, ça c’était pour mardi, Kyky. Remplacé par Ekitike (78e), plein d’envie mais maladroit.

Mbappé 4 : face à un bloc bas, il n’a pas pu trouver de profondeur (sauf une fois, but refusé pour hors jeu), et il n’a pas été très inspiré dans son jeu court ni dans ses dribbles. Se loupe sur une balle de but après une action limpide impliquant Ney et Messi (58e). Un match sur lequel il n’a pas pesé. Stoppe magnifiquement la frappe de Messi qui filait au but (20e) d’un geste technique inspiré de Choupo. Remplacé par Sarabia (77e)

Galtier 5 : Dans un calendrier bien chargé, Totof a choisi de travailler les automatismes plutôt que de chambouler le 11. Pourquoi pas. Sauf que sur ce match coincé entre deux rencontres de ligue des champions, les titulaires ne semblaient pas avoir la dalle, alors même que les joueurs de la rotation peinent à prendre leur marque. L’occasion semblait donc belle de faire tourner. A minima les changements auraient pu être un peu plus précoces.

 

A lire aussi : PSG 2-1 Juve : Les notes du match