Loading

Principal investisseur du PSG depuis plus de 10 ans, QSI pourrait se laisser tenter par l’Angleterre. En effet, Joe Lewis vient d’être inculpé aux États-Unis.

Malaga, Braga, Santos, la Sampdoria … Le point commun entre ces clubs ? L’attirance de QSI. Après avoir être entré au capital de Braga l’année dernière, QSI a été lié au club espagnol en mars dernier, tout comme pour La Samp, ou encore l’ancien club de Neymar. Ces dernières heures, c’est vers l’Angleterre que pourrait se trouver le futur point de chute de Qatar Sports Investissements. En effet, le propriétaire de Tottenham, Joe Lewis a été inculpé pour “délit d’initié” aux États-Unis. Entre autres, l’homme d’affaires anglais de 86 ans est coupable de 19 chefs d’accusations (fraudes boursières, corruption…).

https://twitter.com/psgcommunity_/status/1684123949334921218?s=20

Selon Abdellah Boulma, cette inculpation de Lewis pourrait faire accélérer la vente de Tottenham. De son côté, QSI lorgne d’un coin de l’œil la situation des Spurs. Ce qui signifie qu’en cas de vente, il n’est pas inimaginable de voir le Qatar se positionner. Entre Levy et Nasser Al-Khelaïfi, les rapports sont très bons, comme le démontrent les discussions pour Harry Kane. Il y a déjà plusieurs mois, Daniel Levy avait tenté de faire investir QSI, dans le club anglais, d’après le même journaliste.

L’affaire pourrait prendre du temps et sera à suivre dans les prochains mois. À voir si QSI se portera candidat, mais aussi si Joe Lewis sera vendeur.

À lire aussi : Un investisseur américain au PSG ?

Crédit image : Icon Sport