Rohff a accordé un entretien au Parisien dans lequel il est revenu sur la défaite contre Manchester United. Le rappeur a tenu à envoyer un message aux supporters ayant manifesté leur mécontentement en brûlant les maillots parisiens.

Interrogé par le Parisien, Rohff a exprimé sa déception quant à la défaite concédée face à Manchester United. Le rappeur et supporter rouge et bleu a raconté comment il a vécu la soirée mais pas que.




« J’ai suivi le match dans l’avion pour la Thaïlande, en wi-fi. Je n’arrivais plus à capter. Quand ça a coupé, il y avait 2-1. Quand j’ai appris le résultat, bien sûr, j’ai pété un câble. J’ai pris le seum (NDLR : la rage), j’ai failli jeter mon téléphone. Depuis, je ressens de la frustration, bien sûr. Il y a eu des mauvaises passes dans le match, mais on a quand même dominé et été malchanceux. Je regrette qu’on perde un peu de mental, qu’on baisse en régime en fin de match. Je ne comprends pas. Dans la surface, il faut faire attention… mais je suis persuadé qu’avec un autre arbitre, on passe. Bien sûr, c’est encore raté, c’est encore une année perdue.

Et d’ajouter un mot concernant certains supporters ayant brûlé le maillot du PSG. Rohff a appelé au calme et au non boycott du club même après cette désillusion :

« Le lendemain, j’ai pris un peu de recul. Arrivé à Phuket (Thaïlande), j’ai vu des images de supporters en train de brûler leur maillot. Ça m’a fait mal au cœur, j’ai eu un sentiment de haine. C’est « malaisant » de voir brûler le maillot du PSG. C’est comme brûler un drapeau. C’est inadmissible, tu ne peux pas accepter ça. Tu imagines si les supporters de province voient ça ? Ils disent déjà : « Paris arrogant », « le gros portefeuille », « Neymar », « les Qatariens »… et là on passe pour des capricieux. On met 9-0 à Guingamp et sous prétexte qu’on ne passe pas en Ligue des champions, on crache sur notre équipe. Non, non… »