Ce vendredi, le PSG a remporté sa 13ème Coupe de France, le 42ème titre de son histoire. Malheureusement, de cette soirée, on retiendra surtout la sortie sur blessure de Kylian Mbappé à la 31ème minute. Où quand le bonheur d’un titre ne parvient pas à effacer l’inquiétude d’une blessure. 

Après 134 jours d’attente et la victoire du PSG face à Dortmund en Ligue des Champions, nos parisiens retrouvaient hier le parfum de la compétition dans un contexte particulier. En effet, en raison de la crise sanitaire internationale liée au coronavirus, le Stade de France était dans l’incapacité d’accueillir plus de 5000 supporters. C’est donc dans une atmosphère plutôt froide, dépourvue de toute passion, que parisiens et stéphanois se sont donnés rendez-vous pour en découdre. « Découdre », le mot est volontairement choisi. Quoique peut-être un peu trop faible pour décrire l’intensité brutale imposée par les joueurs de Saint-Etienne dès le début du match et ce, durant presque toute la rencontre.




Sortie de Mbappé, soirée gâchée…

Le chronomètre n’affiche même pas 2 minutes de jeu que Neymar se retrouve déjà par terre, le long de la ligne de touche. A l’image de son équipe, Maçon n’entend pas faire de cadeaux aux parisiens et adresse un énorme parpaing au brésilien. Le ton est donné. L’arbitre ne veut pas perdre le fil de la rencontre et sanctionne le joueur d’un carton jaune. Malheureusement, cela ne calmera pas les ardeurs stéphanoises, visiblement désireux de « casser du parisien ». Et ce qui devait arriver, arriva… A la 30ème minute de jeu, Mbappé est lancé en profondeur face à Loïc Perrin. La fusée parisienne déborde aisément son vis-à-vis qui n’a d’autres choix que de le faucher en pleine course. Résultat, la cheville de KM7 se tord et reste bloquée quelques dixièmes de seconde. Suffisant pour que l’international français quitte le terrain, remplacé par Sarabia. Perrin écopera logiquement d’un carton rouge. Mais c’est trop tard, le mal est fait.

31ème : Mbappé se fait découper ! (crédit image : Le Parisien)

A la mi-temps, le PSG mène 1-0 (grâce à un but de Neymar) et semble se diriger tranquillement vers un 13ème sacre dans la compétition. Pourtant, tous les supporters parisiens n’ont qu’une question en tête : « Mbappé sera-t-il de retour pour la Ligue des Champions ? ». A la 77ème, la capitale retient son souffle lorsque KM7 fait son retour, en béquilles, dans les couloirs du Stade de France. Cheville solidement maintenue par une attelle, le prodige français apparait tout sourire et s’en va rejoindre ses coéquipiers sur le banc de touche.

Et le football, dans tout ça ?

Côté terrain, disons le franchement, le PSG est passé à côté de sa rencontre. Paradoxalement, même à 10 contre 11, c’est bien l’AS Saint-Etienne qui s’est montrée la plus convaincante. C’est à se demander si les stéphanois ne se sont pas sabordés tout seul à vouloir jouer les bouchers dès le coup d’envoi. Même en infériorité numérique, les Verts auraient pu parvenir à égaliser sans un grand Navas et un Thiago Silva infranchissable. Les deux hommes se sont retrouvés bien seuls hier, abandonnés par une bonne partie de leurs coéquipiers.

Malgré son but, Neymar était dans un mauvais jour. Icardi a erré durant toute la rencontre comme un fantôme. Gueye semblait parfois perdu sur le terrain. Quant à Marquinhos, il s’est monté bien trop fébrile… Bref, un contenu à oublier. Mais c’est aussi ça, finalement, la force des grandes équipe : savoir gagner même quand la manière n’y est pas !

Au coup de sifflet final, nos parisiens laissent éclater leur joie… et il y’a de quoi ! Grâce à ce succès, le PSG remporte sa 13ème Coupe de France, le 42ème titre de son histoire. Une victoire acquise dans la douleur mais non sans sacrifices puisque Kylian Mbappé et Thilo Kehrer sont sortis sur blessure. Selon les dernières informations, les examens ont révélé une grosse entorse de la cheville de Mbappé mais aucun fracture, ni rupture des ligaments

Ce midi, sur les réseaux sociaux, Kylian Mbappé a posté un message porteur d’espoir. Toute la capitale n’espère désormais plus qu’une seule chose : que la cheville de notre Kylian se rétablisse d’ici la rencontre face à l’Atalanta le 12 août prochain.

Le compte à rebours est lancé !