Hatem Ben Arfa vit des instants compliqués depuis son arrivée au PSG début juillet. Qu’est ce qui se passe Hatem ?

Arrivé en grande pompe de Nice, Hatem Ben Arfa n’est pas parvenu à s’imposer dans le onze parisien c’est peu de le dire. Ecarté pendant quatre rencontres par Unai Emery, l’ancien niçois a depuis réintégré le groupe mais avec guère de réussite. Je suis un fan inconditionnel du jeu de Ben Arfa mais force est de constater qu’on ne le met pas dans les meilleures conditions depuis son arrivée.

J’ai confiance en Unai Emery mais il est vrai que ses choix concernant le français sont discutables. Alors que plusieurs cadres étaient absents samedi dernier contre Nancy, le technicien basque a préféré aligner Jonathan Ikoné plutôt qu’Hatem Ben Arfa ce que je n’ai pas compris. C’est typiquement ce genre de rencontres où il doit jouer et retrouver petit à petit ses sensations. Face au FC Bâle, il n’a joué qu’une poignée de minutes mais pourquoi ne pas le faire rentrer avant alors que le match est plié ? C’est un mystère…

A ce propos, il a fait très mauvaise entrée puisqu’il a perdu beaucoup de ballons mais en même temps passer en troisième ou quatrième position, qui plus est dans les « petits » matches, a de quoi l’atteindre psychologiquement.

Je suis d’accord pour dire qu’Hatem Ben Arfa n’est pas au-dessus des autres et qu’il ne doit pas bénéficier d’un traitement de faveur. Néanmoins, la réciproque est vraie et j’ai l’impression qu’on lui réserve plutôt un traitement de défaveur si je puis dire.

 

Ne lâche pas Hatem, tu es testé psycholoqiquement ! Ton état d’esprit est irréprochable pour le moment tu ne t »es pas plains et il faut qu’il soit ainsi tout le temps. Ton heure viendra, la saison est encore longue. A toi de montrer que ton mental est à la hauteur de tes prouesses techniques.