Kylian Mbappé va prolonger au Paris Saint Germain d’ici la fin de la saison. On vous explique pourquoi. En toute objectivité, bien entendu. 




  • Kylian est devenu à Paris ce qu’il voulait être, Le Boss. Il avait mal vécu cet été l’arrivée de Messi comme tête de gondole d’un projet dans lequel il voulait occuper la tête d’affiche. En 6 mois, il a montré à ceux qui en doutaient encore que le patron, c’est lui. Attaquant de pointe avec des lieutenants qui s’appellent Neymar et Messi, ça a sacrément de la gueule. Il va falloir en profiter quelques années supplémentaires.

 

  • Après des années difficiles, Kyky a fini par conquérir le cœur du parc des princes. Si l’admiration de son potentiel n’avait pas suscité dans un premier temps une affection démesurée, Mbappé est aujourd’hui l’idole du Parc. L’idole de SA ville.

 

  • Et il peut devenir une légende : Paris est en mesure de gagner la ligue des champions pour la première fois de son histoire. Et le joueur emblématique de l’équipe qui lui fera gagner, après tant d’attente et de douleurs, deviendra une légende adorée et incontestée. Pour un homme qui souhaite laisser une trace dans l’histoire du foot, ça se pose là. Alors que gagner la 14e ligue des champions madrilènes, c’est une petite ligne discrète qui s’ajoute à tant d’autres.

 

  • L’effectif Madrilène est vieillissant. Le milieu Modric, Kroos, Casemiro a réservé sa place en EHPAD. Benzema vit ses derniers mois au très haut niveau. Asensio n’a pas confirmé les élucubrations de Fred Hermel, et l’effectif manque de profondeur. On pense notamment au désastre des latéraux remplaçants. Il semble que Madrid veuille recruter ET Mbappé ET Haaland. Vu les primes et les salaires qui tomberaient, on voit mal comment reconstruire un effectif cohérent autour. Or, faire un effectif composé de 2 stars avec des bouche trous derrière, ça s’appelle le projet PSG 2017. Et ça Kyky l’a déjà vécu. Et les retours en arrière, ça n’est pas le plan de carrière du gamin.

 

 

  • Au contraire, à Paris, on commence à résoudre les problèmes d’effectif. Le gardien et la défense, c’est calé. Devant, y’a du matos, des petits ajustements à faire comme remplacer la grand mère d’Icardi, mais ça va le faire. Paris va donc pouvoir concentrer ses immenses moyens sur LA GRANDE MISSION à remplir : recruter au milieu. Le PSG est tout à fait en mesure de recruter deux top players (dont Pogba libre?) pour accompagner Verratti. Et cette équipe de Paris avec un milieu de haut niveau, elle envoie du rêve comme jamais, Kylian veut jouer dedans. Il veut en être le patron. Et la mener vers la victoire suprême.

 

  • Parlons staff. Pour construire l’équipe, et la faire jouer, Paris va recruter Zidane. Puisque la dèche s’accroche à son strapontin à la tête de l’EDF, ça tombe à pic. Qui de plus légitime pour devenir le chef d’orchestre de la constellation de stars parisiennes. Jouer sous les ordres de Zizou, le rêve de Kylian, va se réaliser. A Paris. Qui plus est tonton Wenger pourrait être de la partie au poste de directeur sportif pour ramener un peu d’ordre dans la maison parisienne. Paris apprendrait-il enfin de ses erreurs ? Bien sur Kylian, signe en bas de la page.

 

  • Kyky veut gagner tous les matchs. Paris a marché sur Madrid au Parc et va en faire de la bouillie au Bernabeu. Inutile de régresser en signant au Real, Kylian.

 

  • Et puis sans déconner, le chasseur de records ne partirait pas sans avoir détrôné Cavani au sommet du classement des buteurs du Paris Saint Germain !?

 

  • La direction parisienne va lui offrir le plus gros contrat ever, un truc insensé. Encore un record pour le gamin de Bondy, qui mettra sa famille à l’abri pour 35 générations. Le Real ne pourra pas s’aligner. Un projet sportif en béton et des sous comme s’il en pleuvait. L’assurance d’un Kyky heureux.

  • Paniqué par la tournure des évènements, le parrain Perez (gangster à la super ligue mort née) tente de mettre la pression sur le petit. « Si tu veux réaliser ton rêve de jouer pour le Real Madrid, c’est maintenant où jamais ». Alors déjà, le rêve, c’était de jouer pour le Real d’il y a dix ans, Don Florentino. Et ensuite, on ne met pas la pression à Kylian Mbappé. Ça l’agace. Ça pourrait même fortement le contrarier. Et puis sans déconner, on sait bien que quoi qu’il arrive, tu reviendras chaque année faire des courbettes devant sa majesté Kyky.

 

  • L’intérêt de la Liga est en chute libre, son niveau aussi. Alors que la ligue 1 progresse. A la limite si tu veux jouer un championnat disputé, va en Angleterre Kylian, ça aurait du sens. Mais dans quelques années. Quand tu seras devenu l’Empereur de Paris pour l’éternité. Et que ta statue trônera devant le parc des princes.

Kylian, le nouveau Bernabeu est bientôt prêt. On compte sur toi pour y installer la climatisation. La plus grande climatisation de l’histoire. Marche sur le foot mondial depuis la ville lumière.

Ton passé, ton présent, ton avenir et ta légende sont à Paris.

 

Crédit photo: ©Media365