A l’aube de sa dernière saison de contrat soldée par une seconde place en Premier League et une élimination en quart de finale de la Ligue des Champions face à l’Olympique Lyonnais, la situation de Pep Guardiola n’était plus si certaine sur le banc des Sky Blues. Bien que Manchester City ait annoncé hier soir avoir décidé de le garder deux saisons de plus, soit jusqu’en 2023, certains clubs dont le PSG auraient bien tenté d’enrôler le technicien catalan.




Comme nous vous l’indiquions hier, la valse des entraineurs n’en fini plus au PSG. Si Leonardo a tenu à remettre de l’ordre au sein de la direction parisienne lors de son entretien au site du club le 10 novembre dernier en soutenant ouvertement Thomas Tuchel, il semble bien que cette version ait pris du plomb dans l’aile.

« Dire qu’on le soutient, c’est une chose. La vérité c’est qu’on a jamais pensé changer Tuchel. On n’a jamais appelé personne. Après il y a des gens qui parlent. Car le rôle de Tuchel est envié, mais honnêtement, le club n’a jamais mis sur la table un autre entraîneur pour remplacer Tuchel. »

En effet, le très sérieux tabloîd anglais The Times a révélé que des offres du PSG ainsi que d’autres clubs tels que la Juventus Turin étaient parvenues jusqu’au coach de City au cas où ce dernier ne prolongerait pas l’aventure en Angleterre. Des offres que l’ancien entraineur du FC Barcelone aurait refusé sans hésitation, certain de vouloir poursuivre avec les Cityzens. Des propos ont également été corroboré par le respecté journaliste espagnol Guillem Ballague, réputé proche de Pep Guardiola :

« Il y a eu des offres de la Juventus et du Paris Saint-Germain et d’autres, mais il est content. Il s’amuse, il est entouré par des gens en qui il a confiance, il contrôle les décisions sportives et il est heureux que rien de ce qui se passe dans les vestiaires ne sorte dans la presse, ce qui arrivait au Bayern et à Barcelone. Nous savions tous que Manchester City avait mis une proposition sur la table, nous ne savions pas quelle serait la durée, et City n’allait pas lui mettre la moindre pression. »

Au coeur de rumeurs incessantes sur son avenir dans la capitale et sujet de vives critiques, le coach allemand du PSG ne devrait pas voir cette nouvelle d’un très bon oeil, lui qui sera particulièrement observé ce soir sur la pelouse de Monaco avant la réception de Leipzig en Ligue des Champions.

Crédit image : Eurosport