Alors qu’il se dessinait comme la première recrue du mercato estival parisien, Alex Telles ne devrait finalement pas signer au PSG. La faute à de nombreux rebondissements en interne. Explications. 




Dès la fin du mois d’avril, la piste menant à Alex Telles a été évoquée un peu partout. La presse portugaise se voulait même affirmative quant à la venue du latéral brésilien sur les bords de la Seine. On se souvient notamment de cette Une du journal A Bola annonçant qu’un accord avait été trouvé. A l’époque, il y’avait effectivement de quoi être confiant quant à la faisabilité de cette transaction. Sauf que voilà, d’un coup, les rebondissement se sont multipliés, poussant Leonardo à revoir ses priorités.

« Accord pour Alex Telles ! » La Une d’A Bola le 27 mai dernier.

A l’origine, dans l’esprit du directeur sportif parisien, tout était clair. A commencer par le départ de Thiago Silva. En effet, Leonardo comptait sur Tanguy Kouassi pour compenser numériquement la fin de l’aventure du capitaine brésilien. Sauf que voilà, le jeune « Titi » n’a pas donné suite au contrat proposé par le club. De quoi fausser les plans initialement prévus par Leonardo. A cela, s’est ajouté le départ de Thomas Meunier. Autant vous dire que le recrutement d’un défenseur central et d’un latéral droit font désormais office de priorité pour le board parisien !

Petit à petit, Leonardo a vu sa marge de manoeuvre réduite. Aujourd’hui, la piste menant à Alex Telles ne fait plus figure de ‘priorité’ et son prix – fixé à 30 millions d’euros – devrait définitivement classer l’affaire ‘sans suite’. En effet, le PSG doit préserver ses liquidités à des postes prioritaires. Voilà qui explique pourquoi de nombreuses rumeurs fleurissent ces derniers jours aux postes de défenseur central (Hernandez, Alaba, Koulibaly…) et de latéral droit (Dodô, Traoré, Dest…). De plus, Leonardo souhaiterait également recruter un milieu de renom pour renforcer l’entrejeu parisien.

Pour compenser les départs de Thiago Silva, Kouassi et Meunier, le PSG va devoir sortir le chéquier dans un contexte économique délicat (crise liée au coronavirus). Investir 30 millions d’euros pour un arrière gauche, qui n’est même pas certain d’être titulaire, n’est plus une éventualité à prendre en compte. Voici donc la raison principale des rumeurs récentes d’une prolongation du contrat de Layvin Kurzawa (de 2 à 4 ans).

Vous l’aurez compris, la piste Alex Telles ne fait plus figure de priorité et semble même définitivement gelée. Leonardo doit désormais se focaliser sur les secteurs à renforcer impérativement (défenseur central, latéral droit, milieu) et ne dispose pas de moyens financiers illimités pour y parvenir.