Neymar n’a pas l’intention de quitter le PSG, de quoi donner des sueurs froides à la presse catalane. Cette dernière ne manque pourtant pas d’imagination.

Les années se suivent et se ressemblent pour Neymar au rayon du mercato. Le numéro dix parisien est constamment annoncé partant du club de la capitale en dépit de sa volonté affichée de s’inscrire dans le projet parisien.




Oui, Neymar a souhaité partir l’an passé c’est indéniable. Toutefois, le PSG et le FC Barcelone ne sont pas parvenus à un accord et Leonardo avait mis fin aux discussions jugeant que l’offre barcelonaise était trop faible. Après cette épisode, Neymar est revenu avec de nouvelles intentions et s’est pleinement impliqué avec le club sur et en dehors du terrain.

Neymar, l’objet de tous les fantasmes barcelonais

Neymar a toujours été dans le viseur du board catalan mais pas que. Les supporters catalans ont, dans leur majorité, toujours souhaité un retour du « Ney » en terres barcelonaises mais toutes les tentatives des Blaugranas se sont soldées par un échec jusque-là.

La star brésilienne se sent bien à Paris comme l’a confirmé son père avant-hier dans un live sur Instagram. Après deux années difficiles, faits de problèmes d’intégration et de blessures, n’ont pas permis d’avoir un Neymar au top de sa forme et pleinement concentré sur le PSG.

La presse catalane a dû se rendre à l’évidence, le brésilien ne quittera pas le club francilien à la fin de la saison. Radio Catalunya affirmait hier que la crise du coronavirus avait contraint les dirigeants ibériques à renoncer à l’opération Neymar cette saison, un moyen de se trouver une excuse ? Certainement.

Neymar à Barcelone, un combat perdu d’avance

Neymar est très bon, Neymar est cher, Neymar est….inaccessible. Chers amis catalans, le joyau parisien n’est pas disponible ni maintenant ni plus tard, il convient de se faire une raison désormais.

Ce message s’adresse surtout à nos amis de la presse catalane qui ont de la ressource pour scénariser ce qui s’apparente à une utopie pour le peuple barcelonais. Je vous fais confiance, vous arriverez toujours à nous surprendre et à nous fait rire et je vous en remercie surtout en cette période de crise sanitaire où la population a besoin de se changer les idées.

Amicalement vôtre,

Miloud le virus.