Dans ce dernier jour de mercato, le Paris Saint-Germain reste actif pour enrôler un défenseur central. La piste menant à Milan Skriniar est toujours d’actualité et cette fois-ci c’est le président Nasser Al-Khelaïfi qui prend le dossier en main.

Après le match face à Toulouse, Christophe Galtier a de nouveau réclamé l’arrivée d’un défenseur central. Si plusieurs pistes ont été évoquées depuis le début du mercato, celle menant à Milan Skriniar est décidément pleine de rebondissements.

Le club de la capitale aurait formulé une nouvelle offre pour le défenseur slovaque (50+10 millions de bonus). Une somme raisonnable pour un joueur à qui il reste un an de contrat. Cette dernière a été rejetée par les directeurs techniques Beppe Marotta et Piero Ausilio selon l’Équipe.

Face à cette situation, Nasser Al-KhelaÏfi s’est mêlé aux négociations et a directement échangé avec le président de l’Inter Milan Steven Zhang. Le président parisien a fait savoir qu’il n’augmenterait pas son offre. Le président chinois à quant lui répondu qu’il souhaitait 80 millions d’euros. Un combat de coqs entre les deux présidents qui n’est pas prêt de se terminer.

MAJ : 13h32

Selon RMC sport, le PSG est prêt à formuler une nouvelle offre de 70 millions d’euros pour s’attacher les services de l’international slovaque. Une somme qui devrait plaire au Président Zhang selon le journal Repubblica. Dans le même temps, Di Marzio, annonce que le dossier Acerbi se débloque pour l’Inter et que le joueur est sur le point de rejoindre le club italien. Il semblerait donc que la situation se débloque enfin après plus de trois de mois de tractations.

À lire aussi : GALTIER EXPLIQUE POURQUOI IL A SORTI MESSI ET NEYMAR !