Nelson, le supporter du Stade Rennais a été auditionné suite à l’altercation avec Neymar en fin de saison dernière. L’Equipe s’est procuré la teneur des déclarations du plaignant.

Quatre mois après les faits, le supporter du Stade Rennais a été auditionné suite au geste de Neymar à son encontre.

Le plaignant évoque des troubles du sommeil et un préjudice moral certain. L’Equipe révèle les éléments de son audition :




« Ils ont monté les marches, sont passés dans l’ordre. Kurzawa, à qui j’ai dit “garde ta main”. Je lui ai dit cela car deux mois avant, en mars, alors que je partais à Dubaï, le lendemain de leur défaite en Ligue des champions et que j’étais dans le même avion que lui, je lui avais demandé de faire une photo avec lui, il avait refusé. […] Ensuite, il y a eu Buffon : j’ai eu un jeu de mots et je lui ai dit “Buffon, bouffon” : je reconnais que c’était débile, mais sans méchanceté. Ensuite, c’était Verratti. Mon ami m’a dit qu’il n’aimait pas les Italiens. On entend dans la vidéo que j’ai dit “raciste”, mais en fait, je disais cela à mon pote et non pas à Verratti comme l’on dit les médias.»

«Quand il est arrivé à côté de moi, je lui ai dit : “toi, va apprendre à jouer au foot !” Il s’est arrêté et il m’a regardé en me tenant des propos que je n’ai pas bien compris mais j’ai compris le mot “puta”. […] Ses propos m’ont choqué, je lui ai demandé ce qu’il avait dit et là, il m’a mis un coup de poing au visage puis il est parti. »

« C’est le déferlement de messages et de haine sur les réseaux sociaux et dans les médias qui est le plus impactant. […] Je suis l’objet d’un harcèlement. Je dirais que le coup le plus fort que j’ai reçu, c’est pas celui de Neymar, c’est ce qui s’est passé ensuite. Depuis trois mois, j’ai des troubles du sommeil par exemple. »

Neymar, quant à lui, devrait être auditionné prochainement à en croire le média sportif.