Décidément, l’affaire Najila Trindade/Neymar nous réserve son lot de surprises. Après la perte de son troisième avocat, la plaignante doit désormais faire face à une plainte émanant de la justice brésilienne.

L’information provient l’agence de presse espagnole EFE. D’après cette source, la police brésilienne aurait déposé une plainte à l’encontre de Najila Trindade suite à des accusations de corruption portée par la jeune femme à l’encontre des forces de l’ordre auriverde.




Najila Trindade avait donné une interview il y a quelques jours pour donner sa version des faits dans le cadre de l’affaire Neymar. Elle avait notamment évoqué un enregistrement vidéo dans une tablette que les enquêteurs n’ont pas pu retrouver.

Elle avait alors déclaré ceci :

« La police est-elle achetée ? Ou suis-je folle ? »

Cette déclaration n’aurait pas du tout plu à la police brésilienne qui aurait alors déposé plainte contre la jeune femme de 26 ans.

Le syndicat des commissaires de l’état de São Paulo et l’association des chefs de police ont alors publié un communiqué dénonçant des « suppositions qui souillent l’image toute une institution ».

Affaire à suivre….