Depuis plusieurs années, le PSG peine à conserver ses éléments les plus prometteurs issus de son centre de formation. Il faut dire que ceux-ci ont aussi la qualité de bien s’exporter à travers l’Europe.




Dans sa lettre hebdomadaire publiée ce lundi, l’Observatoire du football (CIES) a présenté son classement des meilleurs clubs formateurs des cinq plus grands championnats européens. Quatrième avec 29 joueurs en activité dans le « Big 5 », le Paris Saint-Germain est devancé de justesse par l’Olympique Lyonnais  (3e, 31 joueurs) et le FC Barcelone (2e, 32 joueurs), alors que le Real Madrid (1er, 43 joueurs) se détache assez nettement en tête.

Former des talents en herbe c’est bien, les conserver c’est encore mieux… Coman, Zagadou, Nkunku ou Kouassi – liste non exhaustive -, tous ont fait le choix de poursuivre leur apprentissage loin de Paris, à un âge très précoce, et parfois sans garantie d’être titulaires en équipe première. Un mal qui ne ronge pas uniquement la formation dirigée par Thomas Tuchel et ses moyens conséquents, mais bien l’ensemble du football français.

Par ailleurs, toujours selon le CIES, les champions de France en titre se situent au 18e rang du classement regroupant les 31 premières divisions d’associations membres de l’UEFA, dominé par le Partizan Belgrade et ses 85 joueurs en activité.

Crédit photo : Panoramic