Enfin ! Après quinze jours d’arrêt, le PSG est de retour sur la pelouse pour la 11ème journée de Ligue 1 contre Monaco. Le début d’un marathon pour les parisiens ! Des matchs en cascade jusqu’à la trêve, dont un capital mardi prochain contre le RB Leipzig.




Le PSG rencontrera ensuite Manchester United (le 2 décembre), Istanbul Basaksehir (le 8 décembre), et aura 7 matches en Ligue 1 jusqu’à fin décembre, donc un match tous les trois ou quatre jours. Il faut commencer fort ce soir, et tenir jusqu’à Noel !

 

  • Les enjeux : se renforcer au sommet de la Ligue 1 et prendre confiance en vue du match contre Leipzig

Pour Paris, comme l’a déclaré Thomas Tuchel hier, l’enjeu est clair : rester leader au niveau national tout en voyant plus loin, et se rassurer avant la 4ème et décisive journée de Ligue des champions mardi prochain. Après une courte trêve pour la majorité des parisiens, l’essentiel de l’effectif ayant joué pour leurs sélections nationales durant ces quinze derniers jours, il est impératif de reprendre dans les meilleures conditions, physiquement et mentalement. Ce déplacement au stade Louis II pourrait donc être un bon tremplin pour les joueurs de Thomas Tuchel avant la réception du RB Leipzig mardi, en cas de victoire. C’est là tout le casse-tête pour l’entraîneur : gagner face à Monaco mais préserver ses meilleurs joueurs, gérer au cas par cas, évaluer l’état de forme de chacun, et ne pas les mettre en danger avant la réception des allemands.

 

Pour revenir au championnat, le PSG est en tête du classement avec 24 points, et a gagné ses 5 dernières rencontres avec au moins 3 buts d’écart. Une première dans son histoire, et presque un record pour une équipe en Ligue 1. Rappelons également que les Rouge et Bleu ont remporté leurs 4 derniers déplacements sans prendre un seul but !

Côté monégasque, on ne semble pas avoir peur de Paris, pourtant leader incontesté. Il est vrai que Monaco est sur une très bonne lancée. Sixième du classement, l’ASM reste sur deux victoires : face à Bordeaux (4-0) et Nice (2-1). L’équipe est invaincue sur ses 8 dernières réceptions. L’entraîneur Niko Kovac a pour objectif de prendre un point, voire trois à domicile. Il l’a affirmé sur le site internet du club :

« Nous allons essayer de prendre des points et pour cela, nous devrons être à 100% et jouer en équipe. Je crois en mes joueurs, ils se donnent à 100% et c’est le plus important »

Pour la petite histoire, on rappelle que c’est sous le maillot rouge et blanc que Kylian Mbappé a fait ses débuts tonitruants en Ligue 1, à à peine 16 ans. Il a été le plus jeune buteur de l’histoire de l’AS Monaco. C’est après deux saisons chez les monégasques, qu’il est arrivé à Paris en 2017.

Mbappé n’a pas oublié et reste reconnaissant envers l’AS Monaco, même à deux jours d’un match de Ligue 1. Mercredi, sur son compte Instagram, le bondynois a rendu hommage à son ancien club dans une de ses stories…

Et l’AS Monaco le lui a bien rendu en lui répondant par le même biais ; réponse relayée par Mbappé quelques minutes plus tard sur son compte : « PS : sois gentil vendredi 😇 »

  • L’état de forme des deux équipes 

Le groupe parisien n’a eu que trois séances cette semaine pour se préparer à la reprise du championnat. Sachant que l’effectif n’est au complet que depuis hier soir : les sud-américains « parisiens » ont eu un long trajet à faire pour rentrer : Marquinhos était en Uruguay et le duo Paredes/Di Maria au Pérou. Du côté de l’infirmerie, Mbappé et Kimpembe, pris en charge par le S.A.V de l’équipe de France, sont revenus en pleine forme.

Neymar s’est déclaré disponible pour jouer, mais la décision n’est pas encore prise. Même suspense pour Moise Kean, qui, touché au genou, a été libéré par l’équipe italienne vendredi dernier, jugé trop juste pour participer aux matchs nationaux. En revanche bonne nouvelle pour Pablo Sarabia et Kays Ruiz qui ont repris avec l’effectif. Même si l’on espérait son retour, Marco Verratti ne sera pas du voyage ce soir, malgré sa participation à l’entraînement. Même punition pour Mauro Icardi. Juan Bernat, Thilo Kehrer ou encore Idrissa Gueye sont encore indisponibles.

L’AS Monaco se retrouve un poil dépouillée… Principal point noir : l’attaquant et capitaine de l’équipe Wissam Ben Yedder, ne pourra pas jouer ce soir, car il a été contrôlé positif à la COVID-19. C’est une grosse perte pour Monaco, Ben Yedder étant son principal atout (6 réalisations et une passe décisive depuis le début de la saison). Le gardien Benjamin Lecomte est lui, blessé et indisponible. Touché également, depuis plusieurs semaines, le milieu Aleksandr Golovin ne sera pas présent. Incertitude autour du défenseur central chilien Guillermo Maripán qui a joué dans la nuit de mardi à mercredi avec le Chili au Venezuela.

  • Les compositions probables

Côté Paris, toujours en 4-3-3, Keylor Navas sera titulaire dans les buts. Devant lui on retrouvera normalement Dagba à droite et Kurzawa à gauche. Dans l’axe, Kimpembe sera titulaire puisqu’il est d’ores et déjà suspendu face à Leipzig. À ses côtés, on devrait retrouver Diallo. 

Au milieu Herrera et Rafinha viendront vraisemblablement soutenir Danilo plutôt que Marquinhos au poste de sentinelle. De retour de son voyage en Urugauy avec le Brésil, notre capitaine pourrait être mis au repos dans la perspective de la rencontre face à Leipzig. Enfin en attaque, peut-être un trio SarabiaKeanMbappé. A moins que Tuchel ne décide de titulariser Neymar, qui revient tout juste de blessure.

[MAJ-10H30] Blessé, Herrera n’est finalement pas du voyage à Monaco. Il devrait être remplacé par Paredes.

Les monégasques, a priori en 4-4-2, et privés de leur gardien habituel, devraient aligner dans les cages Vito Mannone. En défense : Sidibé pourrait remplacer Ruben Aguilar (suspendu), accompagné de Disasi, Badiashile, et Henrique. Le milieu devrait être formé de Diop, Tchouaméni, Y.Fofana, et Gelson Martins. Sans son complice Ben Yedder, Kevin Volland sera l’atout offensif majeur de l’AS Monaco. Son efficacité est indéniable depuis quelques semaines, après des débuts compliqués sur le Rocher. Niko Kovac pourrait décider de titulariser l’international monténégrin Stevan Jovetic à ses côtés. Ou même le fulgurant Willem Geubbels.

«Willem est aussi un joueur très jeune mais très talentueux. Quand je suis arrivé, ses qualités physiques étaient basses, donc il ne pouvait montrer toutes ses qualités, mais il s’améliore jour après jour», a-t-il expliqué en conférence de presse mercredi.

 

  • L’arbitre de la rencontre 

Au sifflet on retrouvera Clément Turpin qui a oeuvré auprès de l’AS Monaco déjà 31 fois au cours de sa carrière. Depuis le début de la saison, l’homme de 38 ans a déjà arbitré 4 matchs de Ligue 1, dont Nîmes-PSG qui avait largement réussi aux parisiens (0-4). Méfiance tout de même, car Clément Turpin n’hésite pas à sortir les cartons : 10 jaunes et 3 rouges distribués depuis la rentrée.

Clément Turpin sera assisté par Nicolas Danos et Cyril Gringore. À la VAR, on trouvera François Letexier et Benjamin Lapaysant. L’arbitre remplaçant sera Jérôme Miguelgorry .

Coup d’envoi à 21H00, match à suivre en direct sur Téléfoot !

Crédit Photos : PSG