Alors que le PSG Féminin se prépare à disputer son premier match de poule ce jeudi, le directeur sportif Angelo Castellazzi s’est confié au Parisien. Il en a profité pour évoquer le cas de Kheira Hamraoui et d’Aminata Diallo.

Ce jeudi soir, le PSG va recevoir Chelsea pour un choc européen. Pour ce match Katoto et Dudek sont toujours absentes. Hamraoui fait quant à elle son retour dans le groupe pour la première fois depuis avril. Ce jeudi, Le Parisien a publié une courte interview du nouveau directeur sportif, Angelo Castellazzi. L’ancien bras droit de Leonardo a clarifié différentes situation.

Il y a un peu plus d’un mois, Sabrina Delanoy, adjointe de Castellazzi, avait annoncé qu’Hamraoui ne faisait « pas partie des projets sportifs du PSG« . Une déclaration qu’à confirmé le directeur sportif dans le quotidien francilien. Il a rajouté que durant le mercato estival, le PSG a essayé de la faire partir. Sans réussite malgré divers propositions. Toutes ces propositions ont été refusé par Hamraoui. La milieu française compte donc aller jusqu’au bout de son contrat avec le club parisien (2023). Prêcheur ne se privera donc pas de l’internationale française, ce qui explique son retour à l’entraînement et dans le groupe.

Concernant Aminata Diallo, laissée libre après la fin de son contrat, Castellazzi a clarifié la situation. Après avoir sondé Gérard Prêcheur, « elle n’a jamais été prise en considération pour faire partie de l’équipe » déclare – t – il dans Le Parisien, avant de rajouter : « sa prolongation n’a jamais été un sujet, ni pour moi, ni pour le coach« . Le PSG a recruté de nouvelles milieux pour renforcer un secteur laisse à l’abandon après de nouveaux départs.

Hamraoui devrait démarrer sur le banc ce soir. Prêcheur alignera son milieu classique avec Jean-Francois, Groenen et Geyoro.

A lire aussi : Kimpembe bientôt de retour ?